Partager


A la célébration de la Journée mondiale des droits des consommateurs, édition 2008, le Regroupement pour la défense des consommateurs du Mali (Redecoma) n’a pas manqué de faire part de la préoccupation des consommateurs maliens face à la cherté de la vie.

L’occasion a été saisie par le Redecoma pour demander aux autorités compétentes de prendre des mesures diligentes et appropriées pour susciter la baisse des prix des produits de première nécessité.

Ainsi, lors de sa réunion de bureau tenue le 5 avril dernier à son siège, le Redecoma, a constaté avec regret que depuis un certain temps les prix ne sont plus stables. Au contraire, ils connaissent des augmentations.

Face à cette situation de hausse continue des prix des produits vitaux, le Redecoma a réitéré son appel et a demandé au gouvernement d’être proactif afin que le dialogue et la concertation tant prônés puissent produire leurs effets et éviter aux consommateurs maliens des situations dramatiques.

Pour le Redecoma, en plus du riz importé pour lequel des d’exonérations sont prises, un élargissement des mesures similaires aux produits comme le lait, l’huile, le sucre et la farine est impératif car, il est convaincu qu’aucune mesure n’est de trop pour soulager les souffrances de la population aux périodes de crise et pour préserver la paix sociale, gage du développement.

Idrissa Sako

08 avril 2008.