Partager


Pour participer au forum des Peuples de Koulikoro, les jeunes du Mouvement des sans voix ont fait le rappel des troupes. A bord des SOTRAMA, ils ont rallié la cité du Meguetan dès les premières heures de la matinée du dimanche 6 juillet 2008.

En réalité, ils ont tenu à vite occuper les lieux, pour réserver un accueil exceptionnel aux officiels, avec des slogans qui contestent toutes les privatisations enclenchées au Mali. Bien organisés pour la circonstance, ils ont distribué des bouts de feuilles aux participants à la 7ème édition du forum des peuples, sur lesquels, ils demandaient clairement un peu de justice au Mali.

« Le Mali est riche, sa population devrait manger à sa faim, ses travailleurs devraient avoir leurs droits respectés et leurs salaires stabilisés, ses paysans devraient jouir d’un confort équivalent à celui des fonctionnaires, ses dirigeants doivent être hommes et refuser que les multinationales pillent le pays », indique le document.

Avant de préciser que le mouvement des sans voix demande la baisse immédiate des prix des denrées de première nécessité et que la terre soit donnée aux paysans en plus d’exonérations afin que le Mali soit autosuffisant. Les militants du mouvement des sans voix demandent aussi qu’une justice équitable soit rendue aux travailleurs de la mine d’or de Morila et à tous les travailleurs victimes des privatisations.

* Les membres du gouvernement fuient le forum des Peuples

Contrairement à l’édition précédente qui a eu lieu à Sikasso, cette année aucun membre du gouvernement n’était présent à la cérémonie d’ouverture du forum des peuples à Koulikoro.

A Sikasso, Djibril Tangara, ancien ministre du développement social, de la solidarité et des personnes âgées, avait vaillamment représenté le gouvernement malien à la cérémonie d’ouverture de la 6ème édition du forum des peuples. Malgré toutes les critiques qui sont formulées contre le gouvernement, il ne s’était pas gêné à venir essuyer certaines moqueries des alter mondialistes.

Mais, cette année, aucun membre du gouvernement n’a daigné faire le tour à Koulikoro. Le ministre Sékou Diakité du développement social annoncé a obligé les organisateurs à observer un long retard pour rien, parce qu’il n’est pas venu. Et la cérémonie a démarré en retard avec le directeur de cabinet du gouverneur de Koulikoro, accompagné par Mme le Préfet de la localité.

* Présence remarquée du Dr Oumar Mariko du SADI

Parmi les leaders de partis politiques, seul Dr Oumar Mariko, secrétaire général du parti SADI et député à l’Assemblée nationale, était présent dans l’amphithéâtre de l’IPR pendant la cérémonie d’ouverture de la 7ème édition du forum des Peuples à Koulikoro.

Pour la circonstance, il est arrivé avec le professeur Victor Sy, un autre habitué de cet espace démocratique de discussions et de propositions d’alternatives pour le développement accéléré du continent.

Les hommes politiques absents ont eu tord, car les militants alter mondialistes venus des profondeurs du Mali et de plusieurs pays d’Afrique et du monde vont partir avec l’image de ce député malien qui était présent à leurs côtés au moment de la cérémonie d’ouverture du forum.

Ils ne l’ont pas caché. Par leurs ovations, ils ont témoigné toute leur sympathie au Dr Oumar Mariko qui a ravi la vedette à tous. Après la cérémonie, chacun voulait l’avoir à côté pour une séance de photographie. Loin des préoccupations du peuple malien, nos hommes politiques s’éloignent de plus en plus du forum des peuples.

* Célébration de la présidence malienne

En présence des ministres de l’OMVS, le président ATT a procédé le 5 juillet 2008 à la pose de la première pierre du mur symbolisant l’intégration de la Guinée à l’Organisation qui regroupe désormais quatre pays : la Guinée, le Mali, la Mauritanie et le Sénégal.

Le drapeau guinéen a été érigé à côté de ceux des trois autres pays. L’évènement a eu lieu sur la place OMVS, lors de la célébration de la Journée de la présidence malienne de l’OMVS et de la 59è session ordinaire du Conseil des ministres de l’Organisation.

Une course marathon organisée à cet effet, et qui est partie de la tour de l’Afrique à la place OMVS a été remportée par Sitan Bouaré et Fanta Traoré pour les dames. Chez les hommes, ce sont Bakary Koné et Nafa Dembélé. Les premiers prix étaient de 100 000 Fcfa tandis que les seconds valaient 75 000 Fcfa.

Le maire de la Commune III, Abdoul Kader Sidibé, a déclaré que sa Commune est un exemple d’intégration car abritant les ressortissants de tous les pays membres de l’OMVS et abritant la Place dédiée à cette organisation. L’évènement a drainé peu de monde.

Républicain

08 Juillet 2008