Partager

En prélude au lancement de sa campagne, la candidate investie de l’alliance Chato 2013 a effectué le samedi 13 juillet une série de visites dans deux grands marchés de Bamako qui regorgent d’électeurs notamment les femmes. Ces visites s’inscrivent dans le cadre de la campagne de proximité par laquelle l’alliance compte procéder pour être plus proche de la population.

A son arrivée au marché Dossolo Traoré de Médine, Mme Haïdara a été d’abord accueillie par l’association des revendeuses de poisson. Celles-ci par la voix de leur présidente, Mme Salimata Coulibaly, se sont engagées à soutenir la candidature de leur sœur. Ceci, par solidarité féminine. « Nous entendons la soutenir parce qu’elle est une femme comme nous « , a-t-elle déclaré. En outre, Mme Coulibaly a salué l’audace et le courage qu’a eus l’élue de Bourem pour se porter candidat, face à l’adversité de 27 hommes.

Selon Mme Haïdara Aïssata Cissé, cette visite avait pour objectif de lui permettre d’échanger avec ses sœurs qui pour la plupart méconnaissent les candidats, les édifier sur le contenu de son projet de société. Partant de là recueillir leurs préoccupations afin d’en prendre acte une fois élue présidente.

Outre l’association des revendeuses de poissons de Médine, qui est constituée de plusieurs regroupements et compte plus de 300 femmes, la candidate de l’alliance Chato 2013 a été reçue également par les tresseuses du marché qui de même que les revendeuses de poissons, se sont regroupées au sein d’une association pour la défense de leur cause.

Parmi les doléances soumises par ces associations à la candidate Mme Haïdara Chato, nous pouvons citer l’aménagement au marché d’un dépotoir d’ordures.

L’épouse de l’honorable Sandy Haïdara s’est également rendue au grand marché du district. Cette visite lui a permis de parcourir à pied quelques grandes artères regorgeant de nombreux électeurs potentiels.

Ramata S.Kéita

L’Indépendant du 15 Juillet 2013.