Partager

La ministre du Logement et le Général de Brigade Gilberto Barrios satisfaits des travaux qui prendront fin en février 2009.

La ministre du Logement, des affaires foncières et de l’urbanisme, Mme Gakou Salamata Fofana et le Général de Brigade (EJNB) Gilberto Barrios, qui dirige la Brigade internationale de rachat et d’aide humanitaire «  Simon Bolivar  » ont visité, hier lundi 11 août, le chantier des 100 logements sociaux offerts gracieusement par le gouvernement du Venezuela à son homologue malien.

Le chantier, sis à Tabacoro, secteur de Niamana sur la route de Ségou et contigu à celui du programme gouvernemental de 640 logements sociaux, avance lentement mais sûrement. Avec l’arrivée, d’ici à fin août, des matériaux de construction du Venezuela, les responsables du chantier projettent d’atteindre la vitesse de croisière et tablent sur le mois de février 2009 pour la fin des travaux.

Commencé courant premier trimestre de l’année en cours, le chantier des 100 logements sociaux offerts au Mali par le président du Venezuela, Hugo Chavez Friaz, avance lentement mais sûrement. Maliens et Vénézueliens sont satisfaits du niveau d’exécution.

Ce constat a été dressé par la ministre du Logement, Mme Gakou Salamata Fofana et le Général de Brigade (EJNB) Gilberto Barrios qui dirige la Brigade internationale de rachat et d’aide humanitaire « Simon Bolivar« , l’organisme qui réalise les travaux de ces logements sociaux.

Pour cette visite de supervision, les deux personnalités étaient accompagnées de leurs proches collaborateurs, notamment l’Ambassadeur du Venezuela au Mali, Teodorino Dtaz Gongales, le Directeur général de l’Office malien de l’habitat, le Directeur national de l’urbanisme et de l’habitat.

La Brigade internationale de rachat et d’aide humanitaire « Simon Bolivar » est arrivée au Mali depuis fin janvier 2008. Depuis lors, elle s ‘est mise à la tâche pour la réalisation de ces 100 logements.

Chaque jour, c’est une centaine de manoeuvres maliens qui y travaillent sous la supervision de cinq techniciens et ingénieurs de la Brigade internationale de rachat et d’aide humanitaire « Simon Bolivar » dont une femme. Sur le terrain, Mme la ministre, le Général de Brigade et leur suite ont visité les travaux exécutés jusqu’à ce jour. Qui vont des soubassement, des logements aux fosses septiques en passant par les briques et toutes les installations requises au niveau du soubassement.

En somme, tout est fin prêt pour entamer la phase des élévations qui ne doit plus tarder. En effet, un important arrivage de matériaux est attendu de Venezuela. Une fois ces matériaux sur place, l’équipe de réalisation promet d’amorcer la vitesse supérieure pour finir les travaux. Les logements en question vont combiner l’expertise vénézuelienne et les réalités maliennes en matière de construction.

Les 100 logements repartis entre cinq parcelles peuvent être assimilés à des maisons de type F4. Ils comporteront trois chambres, un salon avec une petite salle à manger, deux toilettes, une terrasse, un bac à laver.

A la demande de la partie malienne pour rendre les maisons plus confortables, les Vénézueliens ont accepté des modifications techniques. Ils ont accepté, particulièrement d’élever la hauteur à un niveau supérieur à celui qu’ils pratiquent chez eux, d’élargir l’épaisseur du mur et surtout de clôturer les maisons.

Des spécificités liées au climat et au contexte socio-économique de notre pays et qui, avec les savoir-faire de ce pays latino américain en matière de logement, seront de nature à offrir un cadre plus confortable aux futurs bénéficiaires de ces logements.

Le Général de Brigade a même annoncé qu’en plus de la construction des logements, son pays va réaliser sur le site une mosquée et n’écarte pas d’autres initiatives pour rendre l’endroit plus habitable.

« Je suis satisfait d’être au Mali. Nous sommes assez satisfaits des oeuvres réalisées. Je constate que les travaux avancent bien » a laissé entendre le Général de Brigade. Gilberto Barrios, au nom du Commandant en chef, le président Hugo Chavez Friaz, a salué et rendu un vibrant hommage au peuple malien.

Il a expliqué le retard constaté dans les travaux par le fait que les matériaux de construction n’ont pas quitté le Venezuela à temps. Mais ce n’est que partie remise. Le bateau est en route pour les côtes africaines et d’ici à fin août, tout sera sur place. Le mois de septembre donnera le déclic.

« Nous allons tout mettre en oeuvre pour que les maisons soient terminées le plus rapidement possible. Je vous assure que nous allons atteindre, voire dépasser nos voisins (NDRL: le chantier des 640 logements du gouvernement dont beaucoup sont déjà au niveau de l’élévation) » a indiqué le Général de Brigade. Après avoir remercié le chef de la mission vénézuelienne, Mme Gakou s’est félicitée du niveau de coopération entre les deux pays.

Elle a surtout apprécié la bonne collaboration des techniciens vénézueliens en acceptant les changements techniques proposés par la partie malienne. Elle a vivement souhaité que cette coopération se poursuive pour la réalisation d’autres logements afin que de nombreux Maliens aux revenus faibles puissent avoir un chez soi.

Youssouf CAMARA

12 Aout 2008