Partager

La 15e journée du championnat national de Ligue 1 a pris fin dimanche dernier. Elle a été marquée par une victoire éclatante de l’ASBB, un succès du Stade malien de Bamako et un nul des militaires. Elle a été surtout marquée par un manque de fair-play surtout à Bamako.

L’Association sportive Bakaridjan de Barouéli (ASBB), avec 26 points, pointe à la 3e place après sa large victoire (4-0) face aux Onze Créateurs de Niaréla. L’équipe de Barouéli est suivie par le CSK, 4e avec 24 points. Les Centristes ont chuté (1-0) à Koulikoro devant le CSD.

Le COB, victorieux (1-0) du Débo de Mopti au stade Barema Bocoum, reste toujours dans le milieu du tableau. Les Verts ont à leur actif 22 points mais sont distancés de loin par l’AS Réal et l’Asko. L’Usfas a ramené un point de son déplacement de Sikasso face au Stade malien de la même localité.

Les Scorpions ont réussi à battre (1-0) les Bamakois. Ce qui permet à l’équipe de Djikoroni-Para de glaner trois précieux points. Et avec 24 points, elle se positionne à la 6e place.

Quant aux Blancs de Bamako, ils prennent les commandes provisoires suite à leur victoire (2-0) sur l’Asko.

En effet, le Stade malien de Bamako totalise 31 points et se hisse à la première place devant les Rouges. Mais le Djoliba, en raison de son calendrier africain, a 29 points et deux matches en retard. Ils livreront le premier de leurs matches en retard ce jeudi contre le Nianan.
Au bas du tableau, on retrouve le Débo (10 points) et le Nianan de Koulikoro (5 points).

La journée a été émaillée d’actes d’antijeu. Ainsi Boubacar Sidibé, Mohamed L. Berthé (Asko) et Ousmane Bagayoko (ASB) ont été expulsés. Le cas de l’attaquant des Bamakois reste à élucider car, aux dires de ses partenaires, il aurait été proprement insulté par un supporter dans les gradins.


Boubacar Diakité Sarr

13 Mai 2008