Partager

Depuis hier, l’équipe nationale locale est au Centre pour sportifs d’élite Ousmane Traoré de Kabala pour son dernier stage de préparation avant la phase finale du Championnat d’Afrique des nations (CHAN), Cameroun 2020. «L’équipe entre à l’internat aujourd’hui (hier, ndlr). Pour le moment, nous avons à notre disposition 27 joueurs sur les 33 qui ont été sélectionnés. Les éléments du Stade malien sont au Maroc (voir l’article de Djènèba Bagayoko, ndlr), ils vont nous rejoindre le 7 janvier, c’est-à-dire après leur rencontre de la Ligue des champions d’Afrique. La Confédération africaine de football (CAF) autorise les équipes à sélectionner 33 joueurs pour pouvoir pallier les cas de coronavirus», a indiqué au téléphone le technicien des Aigles locaux, Nouhoum Diané. Cette 6è édition du CHAN se déroulera du 16 janvier au 7 février 2021 au Cameroun. Le Mali est logé dans la poule A, qui sera basée à Yaoundé et qui comprend également l’hôte du tournoi, le Cameroun, le Zimbabwe et le Burkina Faso.

Les Aigles locaux feront leur entrée en lice contre le Burkina Faso, le samedi 16 janvier, au stade Ahmadou Ahidjo, après le match d’ouverture qui opposera le Cameroun et le Zimbabwe. Ce sera donc un derby ouest-africain pour les hommes du sélectionneur Nouhoum Diané et ces retrouvailles entre les deux pays s’annoncent décisifs dans la course à la qualification. Explication : parce que le Mali et le Burkina Faso sont, avec le Cameroun, les favoris logiques de la poule et l’équipe qui sortira vainqueur de cette confrontation prendra à coup sûr une sérieuse option pour la qualification.


Après l’explication avec les Etalons locaux (surnom de la sélection du Faso, ndlr), les Aigles locaux effectueront leur deuxième sortie contre les Lions indomptables du Cameroun. Ce sera, le mercredi 20 janvier au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Et lors de la troisième et dernière journée de la phase initiale, prévue le dimanche 24 janvier, les protégés de Nouhoum Diané iront à Douala pour affronter le Zimbabwe. La sélection nationale a entamé sa préparation il y a plusieurs mois et s’entraînait quatre fois par semaine au stade Modibo Keïta. «Nous allons au Cameroun pour porter haut le drapeau Mali. Nous ne pensons pas trop aux adversaires de notre poule.


Le plus important pour nous est de bien débuter la compétition et tout mettre en œuvre pour faire quelque chose», a martelé le sélectionneur Nouhoum Diané qui a également effectué deux stages de préparation au Niger et au Maroc.


Seïbou S. KAMISSOKO


LE PROGRAMME DU MALI
Samedi 16 janvier 2021 à Yaoundé
19h : Mali-Burkina Faso
Mercredi 20 janvier 2021 Yaoundé
16h : Cameroun-Mali
Dimanche 24 janvier 2021 à Yaoundé
19h : Zimbabwe-Mali

Source: L’Essor