Partager

ec.jpgLa rencontre Stade-Wac de dimanche dernier a démarré tout doucement, les deux équipes ayant observé une sorte de round d’observation d’une dizaine de minutes. Mais les « Rouges », sous la conduite de leur nouvel entraîneur Lozano Ladislas, procéderont ensuite par de petites passes courtes et répétées pour faire sauter le verrou.
Mais très en verve, les Stadistes vont imposer un pressing haut sur le porteur du ballon, empêchant ainsi les champions marocains de poser leur jeu. Les hommes de Mohamed Magassouba poursuivaient en même temps un travail de sape, et à la 22e, Mouzaki Hakim, le gardien marocain, a dû effectuer une magnifique parade pour repousser une reprise de Lassana Diallo consécutive à un coup franc bien exécuté par Saja Leigh. Auparavant, à la 17e, un but de Lassana Diallo a été refusé pour hors-jeu.

Vigilants, à l’image de leur axe central Mansour Abdelka, les « Rouges » du Wac tiendront tête à l’attaque du Stade qui a privilégié un moment les actions individuelles. Toutefois, les protégés de Sam s’appuieront sur leur milieu de terrain. Leur domination territoriale allait une fois encore porter ses fruits à la 36e. Sur un centre venu de la gauche, Bakary Coulibaly « Bako », laissé seul, a néanmoins manqué sa reprise. Le Stade atteindra la mi-temps avec un score vierge devant un Wac très combatif.

A la reprise, les Stadistes ont appuyé sur le champignon à l’image de Lacine Diarra qui mettra à rude épreuve la belle assurance de la défense marocaine. Les Casablancais, malgré le travail des transfuges bamakois (Kalilou Traoré et Boubacar Coulibaly) ont accusé le coup pendant un long moment, mais sans grand danger. Il a fallu attendre plus d’une dizaine de minutes pour voir les Stadistes se faire dangereux sur un une-deux Saja-Lacine, mais le portier waciste s’est montré décisif sur une opération sauvetage à la 65e.

Malgré les derniers réglages et les changements opérés de part et d’autre le score n’allait plus évoluer. Le Stade malien, repêché sur tapis vert au tour préliminaire contre l’AS Douanes du Sénégal, devra trouver d’autres arguments solides s’il veut continuer l’aventure de la Ligue africaine des champions, une ambition de sa direction plusieurs fois contrariée.

Ils ont dit…

Mohamed Magassouba (entraîneur du Stade) :

« Nous avons eu des problèmes en attaque. On a eu des opportunités de but qu’on n’a pas su exploiter par manque de lucidité des attaquants devant le but adverse. Mais je dis que ce score 0-0 est un bon résultat, car tout autre résultat nul nous qualifierait à Casablanca. Avec ce résultat, j’ai l’espoir. Il faut se préparer et aller jouer crânement sa chance au match retour ».

lanz.jpgLozano Ladislas (entraîneur du Wac) :

« Je crois que le Wac a préservé ses chances de qualification. Ce 0-0 à l’extérieur est bon pour le Wac, mais rien n’est fait car à Casablanca, ce sera un tout autre match. J’ai vu une bonne équipe du Stade qui a produit un football engagé, athlétique. Toutes choses qui honorent son statut de champion et de meilleure équipe malienne ».

Boubacar Diakité Sarr / Echos

06 Mars 07