Partager

La 17e édition des championnats nationaux masculins et féminins de volley-ball a donné son coup d’envoi Je 18 août 2007, au Stade Modibo Kéïta. La cérémonie de ce coup d’envoi a enregistré la présence du secrétaire général du ministère de la Jeunesse et des Sports, Bréma Mariko, du vice­président de la Fédération Malienne de Volley-Ball, Balla Gueye, et de ses collaborateurs.

Pour la première fois dans l’histoire du volley bail malien, cette 17e édition a enregistré une participation record. En effet, excepté Tombouctou et Mopti, toutes les régions et Bamako sont représentées : Kidal, la commune V, Sikasso, la commune VI, l’USFAS, Ségou, la commune IV, Kayes, Gao, et Koulikoro.

Les 6 équipes féminines étalent Sikasso, Gao, la commune V, Koulikoro, Ségou, et l’USFAS. Après le défilé des différentes délégations, le vice­président, Balla Gueye, dira que cette 17e édition est placée sous le signe de la sportivité et de la jeunesse.

Quant au secrétaire général du département des Sports, Bréma Mariko, il a exprimé sa satisfaction et rendu un vibrant hommage à l’actuel bureau fédéral. « Autrefois, le volley-ball était une fierté nationale, ce qui a totalement disparu aujourd’hui. Mais force est de reconnaître que ce sport suscite autant d’engouement chez les jeunes scolaires. Et cela est dû au dynamisme des dirigeants actuels« , a-t-il déclaré.

L’honneur est ensuite revenu aux équipes féminines de Ségou-championne sortante- et de Koulikoro, d’ouvrir le bal. Après un début difficile et hésitant, les Ségoviennes sont parvenues à imposer leur rythme. C’est ainsi qu’elles remporteront le premier set, par 25 points contre 23 pour Koulikoro, pour finalement dérouler, lors du second et dernier set, par 25 points contre 21.

Ségou confirme ainsi sa suprématie. En 2è heure, le match le plus attendu entre l’USFAS et la commune V a tenu toutes es promesses. Finalement, c’est l’USFAS, championne sortante, qui a remporté le gain de la partie, en s’imposant par 2 sets à zéro, soit 25-23, 25-21 et 25-23.

Ces compétitions qui se désroulent au Stade Modibo Ké’ita et au Lycée Askia Mohamed, se poursuivont jusqu’au 24 août prochain. En effet, c’est ce 24 août qu’on connaîtra les champions du Mali en hommes et dames.

A noter que les Ségoviens ont décidé de dédier cette 17e édition à Hawa Diaby – décédée en 2005- et ont tenu à rendre hommage à la défunte volleyeuse par des tee-shirts à son efflgie.

Sadou BOCOUM

20 août 2007.