Partager

Les joueurs de la Commune II ont accroché les Rouges 1-1, samedi, dans l’une des affiches de la deuxième journée qui s’est achevée hier

En manque d’inspiration, le Djoliba et Yeelen olympique se sont quittés dos à dos (1-1) samedi au stade du 26 Mars, dans l’un des matches chocs de la deuxième journée du championnat national. Les Olympiens ont débloqué le tableau d’affichage dès la 6è minute de jeu, grâce à Nouhoum Cissé, dont la frappe puissante s’est logée sous la barre transversale du keeper djolibiste, Youssouf Koïta (1-0, 6è min). 

Après l’ouverture du score, les hommes de Mohamed Camara ont continué à mettre la pression sur leurs adversaires, sans parvenir à réaliser le break. Pourtant, les occasions nettes ont été nombreuses pour Yeelen olympique, à l’image de cette offrande du milieu de terrain Yaya Sangaré pour son avant-centre Bassékou Diabaté, qui effacera son vis-à-vis, avant de tirer au-dessus de la barre transversale du portier Youssouf Koïta (18è min). 

Peu après la demi-heure, les joueurs de la Commune II ont obtenu une nouvelle occasion de «breaker» mais Oumar Maïga verra sa frappe repoussée par l’ancien keeper international U17 et U20, Youssouf Koïta (31è min). C’était le tournant du match pour Yeelen olympique car quelques minutes après cette action, le Djoliba fera la jonction au tableau d’affichage. Suite à une passe astucieuse d’Aladji Ibrahim N’Diaye, le transfuge de l’AS Bakaridjan, Zoumana Simpara a trompé le portier adverse, Kalilou Traoré (1-1, 36è min). 

L’attaquant djolibiste inscrivait ainsi son troisième but en deux journées de championnat, après le doublé réalisé lors de la première journée, face aux Onze Créateurs. Un beau ratio pour Zoumana Simpara qui est pour le moment, le joueur du Djoliba à faire trembler les filets. C’est sur le score nul que sera sifflée la fin de ce premier grand test pour le Djoliba et le vice-champion sortant, Yeelen olympique. Un résultat très encourageant pour les Olympiens dont le match de la première journée contre le Sonni de Gao a été reporté pour «raison technique». 

La deuxième rencontre du jour a mis aux prises l’AS Black star de Badalabougou et l’AS Bakaridjan. Ces deux équipes avaient perdu lors de la première journée et se devaient de réagir pour éviter d’être déjà sous pression. La partie a bien commencé pour les locaux qui ont ouvert le score par Cheick Doumbia dès le premier quart d’heure (12è min). Mais après avoir égalisé pour les siens à la 25è minute, Lassine Coulibaly marquera le but victorieux au retour des vestiaires (50è min) et a permis à l’AS Bakaridjan d’empocher ses premiers points du championnat. 

En déplacement à Bougouni, le CSD a réalisé une bonne opération, en s’imposant 1-0, grâce à une réalisation de Karamoko Tangara, alors que l’USC Kita a dominé le CASS 1-0 dans la Capitale de l’arachide. Le but des Kitois porte la signature de Mohamed Keïta qui a frappé à l’entame du dernier quart d’heure (1-0, 75è min). Vendredi en ouverture de cette deuxième journée, quatre rencontres étaient au programme : l’ASOM et l’ASKO se sont imposées respectivement devant l’AS Douane de Sikasso (2-1) et le Nianan (2-0), alors que l’AS Police et l’Usfas ont mordu la poussière face, respectivement au Réal (0-3) et aux Onze Créateurs (1-3).  

Seïbou S. KAMISSOKO




LES RÉSULTATS



ASOM-AS Douane : 2-1
ASKO-Nianan : 2-0 
AS Police-Réal : 0-3
Onze Créateurs-Usfas : 3-1
AS Black star-AS Bakaridjan : 1-2
Yeelen olympique-Djoliba
US Bougouni- CSD : 0-1
USC Kita-CASS : 1-0
LC. BA- Stade malien : 

Source: L’Essor