Partager

La victoire est impérative pour l’équipe de la capitale des Rails qui affronte une formation de l’AS Bakaridjan menacée par la relégation et qui joue également son destin. Le suspense est entier…Ce week-end, on connaîtra le nom de l’équipe qui accompagnera le Stade malien de Sikasso en deuxième division. Ce sera soit l’AS Bakaridjan de Barouéli, soit le Sigui de Kayes. Les deux formations qui s’affrontent dimanche au stade Amary Daou de Ségou, occupent respectivement les 12è et 13è places du classement à une journée de la fin des débats. Les Ségoviens affichent 22 au compteur contre 21 pour les joueurs de la capitale des Rails. Ainsi, un nul suffira à l’AS Bakaridjan pour préserver sa place au sein de l’élite, tandis que le Sigui est condamné à gagner pour se sauver de la relégation.

jpg_coupe-nation.jpgC’est dire que les Ségoviens, longtemps bons derniers du championnat, sont en bonne position pour ce duel à mort qui aura pour cadre le stade Amary Daou. En tout cas, on imagine mal l’AS Bakaridjan échouer à domicile face à des Kayesiens inconstants tout au long de cette saison et qui s’étaient inclinés 0-2 à l’aller face au même adversaire.

Et lors de la 25è journée, le Sigui a encore été battu 1-0 au stade Abdoulaye Makoro Sissoko par le CSK, finaliste malheureux de la 50è édition de la coupe du Mali. L’équipe de la capitale des Rails fait donc face à un mur insurmontable et il faudra plus qu’un miracle pour retrouver les Kayesiens en première Division l’année prochaine. Mais le miracle fait partie du football et toute la première retient son souffle en ce moment en attendant cette dernière journée du championnat.

En cas d’échec du Sigui, le championnat se jouera la saison prochaine sans la ligue de Kayes dont le représentant au tournoi de montée, Soleil FC est complètement passé à côté du sujet, terminant dernier du classement avec zéro point. Cette remarque vaut aussi pour Ségou après l’échec de Balanzan AC coiffé au poteau d’arrivée par l’ASB lors de l’utime journée du tournoi.

Pour la ligue de Sikasso en revanche, les carottes sont d’ores et déjà cuites avec la relégation du Stade malien qui s’est vu retirer trois points au profit des Onze Créateurs, suite à une évocation des joueurs de Niaréla. Quel que soit donc le résultat de leur dernier match, dimanche au stade Modibo Keïta contre l’ASKO, les joueurs de la Ville verte ne pourront plus prétendre à l’élite. Car, avec 19 points au compteur, ils ne peuvent terminer au mieux qu’à la 13è place qui est synonyme de relégation.

L’autre certitude concerne la troisième place du classement déjà promise au CSK qui affiche 43 points au compteur et qui ne peut plus être rattrapé par le COB (39 unités). Les Boys décrochent ainsi le deuxième ticket de la coupe CAF et représenteront notre pays à cette compétition l’année prochaine avec le Réal, détenteur de la coupe du Mali. Pour cette dernière journée du championnat, les Centristes en découdront, ironie du hasard, avec les Scorpions qui les a privés du trophée du Cinquantenaire.

Le match est prévu mardi au stade Modibo Keïta, soit 24h après le duel à distance entre le Djoliba et le Stade malien qui déterminera le nom du champion du Mali 2009-2010. Les Rouges affrontent l’AS Police, tandis que les Blancs s’expliquent avec le COB.

Les deux équipes comptent chacune 55 points, mais le Djoliba dispose d’une différence de but particulière favorable pour avoir battu son adversaire à l’aller 1-0 (0-0 au retour). Les calculs sont donc simples : si les Rouges l’emportent face aux Policiers, ils seront sacrés champions du Mali quel que soit le résultat de Stade-COB. Mais en cas de nul ou de défaite contre l’AS Police, le sort de l’actuel leader du classement dépendra du résultat de la confrontation entre le Stade malien et le COB.

Pour éviter tout éventuel calcul, la Fédération malienne de football a décidé de faire jouer les deux rencontres à la même heure, lundi 9 août à 17h. Le Djoliba et l’AS Police en découdront au stade Modibo Keïta, tandis que le stade du 26 Mars abritera le duel Stade-COB. C’est dire que lundi prochain, les téléphones portables vont résonner pendant 90 minutes entre Médina-Coura et Yirimadio.

Le Programme

Dimanche 8 août au stade Modibo Keïta

16h : ASKO-Stade malien Sikasso

18h : USFAS-Onze Créateurs

À Ségou

Bakaridjan-Sigui

À Koulikoro

CSD-J. A.

Lundi 9 août au stade Modibo Keïta

17h : AS Police-Djoliba

Stade du 26 Mars

17h : Stade malien-COB

Mardi 10 août au stade Modibo Keïta

16h : CSK-Réal

Souleymane Bobo Tounkara

L’Essor du 06 Août 2010.