Partager

La 5e journée du championnat national de ligue1 a pris fin dimanche. Elle a été marquée par la première victoire du Stade malien de Bamako, de la première défaite du COB et du premier point d’Al Farouk.

jpg_but_s.jpgLes Boys du Centre Salif Kéita (CSK) ont obtenu une éclatante victoire devant l’Association sportive de Bamako (5-0) et conforté leur position de leader avec 13 points (+10).

L’équipe de Hérémakono en a fait de même. En effet, le Djoliba a fait sensation face au Onze Créateurs (3-0). Avec cette victoire, les poulains d’Alou Badra Diallo « Conti » rassurent leurs supporters à quelques semaines du début du tour préliminaire de la Ligue africaine des clubs où ils affronteront les Sénégalais de la Casamance Sport.

Avec 10 points à leur compteur, les Rouges prennent position dans la course au titre de leader. Tout un signe avant la confrontation qui les opposera au CSK le dimanche prochain pour le compte de la 6e journée. Leader avec 13 points, le CSK s’est réveillé au bon moment pour conserver son fauteuil. Les Rouges, eux, en ont profité aussi pour prendre les commandes des opérations.

Et même s’ils sont à trois points du leader, il n’empêche qu’ils doivent d’abord se contenter de cette place de dauphin qui finalement semble leur coller à la peau depuis le début la compétition.

A Hérémakono, on explique le bon comportement de l’équipe lors de cette journée par le règlement des primes. Ce règlement a été rendu possible grâce au paiement de la prime de signature de son défenseur, Boucader Djidan Diallo, qui s’est engagé pour 4 ans pour un montant de 65 millions de F CFA au club soudanais d’El Merriehk.

Mais il n’y a pas que le Djoliba qui fasse la bonne affaire de la journée. Le Stade malien de Sikasso et son homonyme de Bamako en ont aussi tiré profit. Les Sikassois, victorieux de la formation de Korofina (4-2) remontent à la 4e place. Les Blancs de Bamako, eux, se sont imposé (1-0) devant le COB et obtenu leur première victoire de la compétition.

La situation devient plus critique pour les Verts. Néanmoins, ils restent 3e à deux points du second et cinq du leader. A signaler qu’après un bon départ, la formation de Korofina a du mal à enchaîner depuis deux journées des bons résultats. Depuis la 3e journée, l’Asko n’a plus gagné de match. A Tombouctou, les militaires de l’Usfas ont accroché Al Farouk de la localité. Et avec ce partage des points, l’équipe de la Cité des 333 Saints empoche son premier point du championnat.

En journée inaugurale, disputée vendredi au stade Mamadou Konaté, la JA s’est fait suprendre par Bakaridjan (1-1). Même résultat entre le Réal et le CSD pour le compte de la dernière rencontre de la journée au stade Modibo Kéita.

Après cinq journées disputées, des équipes comme l’Asko au niveau du classement, on observe le jeu des chaises musicales. Quand l’équipe de Korofina monte d’une marche aujourd’hui, elle redescend de deux marches le lendemain. La 6e journée s’annonce indécise et palpitante avec les oppositions CSK-DAC, JA-ASB et SMB-Onze Créateurs.

Boubacar Diakité Sarr

13 Janvier 2009