Partager

Le match entre l’équipe de Niaréla et le leader invaincu du championnat sera la tête d’affiche de la 14è journée qui démarre demain avec un duel non moins intéressant qui mettra aux prises le Réal et l’ASB

jpg_une-1557.jpgLa 14è journée du championnat national démarre demain avec 4 rencontres. L’honneur reviendra au Réal d’ouvrir le bal contre l’ASB. Deuxièmes au classement avec 24 points, les Scorpions auront à cœur de conserver leur place et surtout, réduire l’écart avec le leader stadiste. Le Réal est à 13 unités de la première marche du podium. L’équipe de Nouhoum Diané est en forme. Depuis le début de la compétition, elle n’a perdu qu’une seule fois. C’était lors de la 4è journée à Ségou contre l’AS Bakaridjan (3-1).

Les Scorpions sont donc sur une bonne dynamique même si l’équipe a été tenue en échec la semaine dernière par le CSD. Face à l’ASB, le Réal devrait en toute logique confirmer ces résultats. Cela est d’autant plus plausible que l’équipe de Garantiguibougou traverse actuellement une mauvaise passe. Depuis le début du championnat, l’ASB n’a gagné que 2 fois. C’était lors des 2è et 11è journées face, respectivement à l’AS Bakaridjan (2-0) et à l’USFAS (3-0).

L. M. DIABY

– —– —–

Les «Bamakois» occupent l’avant dernière place du classement avec seulement 9 points. Sauf grosse surprise, le meilleur buteur du championnat, Moussa Koné dit Koffi (11 réalisations) et ses coéquipiers devraient donc tenir leur rang et accentuer la pression sur le Stade malien qui joue dimanche contre les Onze Créateurs.

En 2è heure, le CSK en découdra avec l’AS Bakaridjan. Après avoir débuté la compétition dans la difficulté, ces deux équipes sont entrain de remonter doucement mais sûrement la pente. L’AS Bakaridjan et le CSK ont, respectivement 15 et 14 points. Cette 14è journée sera l’également l’occasion pour le Nianan d’augmenter son capital-point. Les Koulikorois reçoivent, en effet, la lanterne rouge Atar club (7 pts).

Le capitaine Madou Dembélé et ses coéquipiers ne doivent pas avoir trop de mal pour venir à bout de l’équipe de la 8è Région. A Ségou, l’Office du Niger sports accueille le CSD. Et dimanche au stade Mamadou Konaté, ce sera le grand choc entre les Onze Créateurs et le Stade malien. Les deux équipes affichent des statistiques impressionnantes. L’équipe de Sotuba est invaincue depuis le début de la compétition et n’a trébuché qu’une fois en 13 journées de compétition (1-1 contre le Réal lors de la 11è journée).

C’est également la seule et unique fois que les Blancs ont été menés au tableau d’affichage. Pour tout dire, le Stade malien rafle tout sur son passage (37 points sur 39 possibles). Face à la machine stadiste, les Onze Créateurs de Niaréla, l’une des équipes surprises de cette première partie du championnat. On s’en souvient, en 2010-2011 l’équipe de Niaréla s’est payée le luxe de battre le Stade malien (1-0) à l’aller, avant de plier au retour sur le même score. En 2011-2012, les deux équipes se sont neutralisées à l’aller (1-1) avant que les Blancs ne l’emportent dans la douleur 3-2 au match retour.

Sans être la bête noire du Stade malien, pour ne pas dire des grandes écuries de la place, l’équipe de Niaréla sait se surpasser dans les grandes occasions. Ce dimanche, les Créateurs essayeront de confirmer cette réputation sous la houlette d’un technicien bien connu de la «Maison blanche», Baye Bah. Il y a seulement un an, l’ancien coach de l’ASKO faisait partie du staff technique du Stade malien et d’aucuns le voyaient même à la tête du team de Sotuba.

Mais l’expérience a tourné court pour Baye Bâh qui a compris la marche était trop haute et que sa place se trouvait ailleurs. Dimanche, le technicien retrouvera donc son ancien club et Baye Bah aura à cœur de faire une mauvaise surprise au leader invaincu du championnat. Mais disons-le sans ambages, la tâche ne s’annonce pas facile face à l’ogre stadiste et il paraît difficile de miser sur les Créateurs dans ce duel au sommet de la 14è journée. En fait, les joueurs de Niaréla n’ont qu’un seul atout dans ce match : leur enthousiasme.

Les matches de la 14è journée se poursuivent lundi avec Djoliba-ASKO et USFAS-J.A. Après sa défaite 0-1 lors de la précédente journée contre le Stade malien, le Djoliba est très attendu pour cette confrontation avec les Oranges. Les supporters veulent voir comment leurs protégés réagiront après autant de matches nuls (7) et de défaites (2). Le champion sortant doit se réveiller maintenant s’il veut rester dans la course pour la qualification à la Ligue des champions.

Les Rouges sont à cinq points du trio de tête et ont impérativement besoin de points pour entretenir le mince espoir de se qualifier pour la prestigieuse compétition inter club de la Confédération africaine de football (CAF). Jugée à travers ses dernières sorties, l’équipe de Korofina apparaît comme un adversaire idéal pour les Rouges et le capitaine Issa Traoré et ses coéquipiers n’auront aucune excuse en cas de nouvelle contreperformance. Mais comme le dit l’adage, ne vendons pas la peau de l’ours avant de l’avoir abattu !

Ladj Madihery Diaby

L’Essor du 22 Février 2013