Partager

Le 29 juillet dernier à Kayes les boys de Hérémakono et leur caporal Fagnéri Diarra donnaient un sens réel à leur saison en battant l’incontournable AS Bakaridjan en finale de la 47ème édition de la Coupe du Mali. Ils ont été satisfaits de la saison et à la remise de leur trophée de la 47ème édition de la Coupe du Mali, Fagnéri Diarra nous a dit: “Je suis très content de cette victoire car, elle donne un sens particulier à notre saison. Pour cela, je félicite tous les boys et l’ensemble de tous les supporters et sympathisants.”

En prononçant ces mots, le caporal Fagnéri Diarra avait une autre idée bien intéressante en tête. C’est pour cela qu’il nous dira ceci :”Cette finale est gagnée certes, mais nous garderons les pieds sur terre car, les choses essentielles vont commencer pendant les dernières journées du championnat. Et nous focaliserons maintenant toute nos forces et énergies pour attaquer ces dernières journées. Pour moi, au niveau du championnat, rien n’est perdu”.

Ces propos n’ont pas été bien perçus par les dirigeants des trois Caïmans de Bamako qui ont été prématurément éliminés de la Coupe du Mali par la fulgurante équipe de Barouéli, battue en finale par les rouges et qui occupe la 9ème place après les 22èmes journées.

LE STADE MALIEN DE BAMAKO PRET A ALLER JUSQU’AU BOUT
Le stade Malien de Bamako deçu de son élimination est prêt à aller au bout pour sauver une saison plus que tourmentée. C’est pourquoi, sans se poser des questions, il s’est payé la tête de l’AS Bakaridjan de Barouéli par le score de 3 buts à 0. Incapables de rentabiliser leurs sorties contre les équipes supposées faibles et au moment des grands tourments du championnat national, les rouges de Hérémakono peuvent-ils réaliser leur doublée?

LES TENDANCES VONT-ELLES ETRE RENVERSEES?

C’est vrai que mathématiquement l’équipe de Hérémakono n’est pas totalement out du jeu, mais au regard du jeu produit jusque là par les boys, on voit mal comment cette équipe pourrait inverser la tendance à quelques journées seulement de la clôture des débats et occuper la première place avec 49 points, suivie de très près par le Club Olympique de Bamako (COB) avec 48 points.

Et les deux équipes qui occupent la zone rouge restent le stade malien de Sikasso avec 17 points et le Sigui de Kayes avec 13 points, respectivement 13ème et 14ème du championnat.

Moussa KONDO (Stagiaire)

10 août 2007.