Partager

Battue 2-1 par les Bamakois, l’équipe des « 7 Villages » a raté l’occasion de conforter sa position dans la course au podium et ne compte plus que 4 points d’avance sur son poursuivant immédiat la J. A. qui a un match de moins

La 27è journée du championnat qui a commencé mercredi s’est poursuivie samedi au stade Modibo Keïta avec deux rencontres : ASB-CSD et Stade malien-Sigui. La première rencontre était très importante pour les deux formations. Pour le CSD, il s’agissait de gagner et de se maintenir sur le podium, tandis que l’ASB voulait prouver que le nul de l’aller (0-0 à Koulikoro) n’était pas un hasard. Dès le coup d’envoi du match, les deux équipes se lancent dans la batille à corps perdu. La première action du match sera à l’actif des visiteurs qui se signalent avec cette frappe de l’attaquant Abdoul Aziz Touré (10è min).

L’ASB répliquera par Amara Mallé qui voit son tir passé à côté de la cage gardée par Cheick Oumar Bathily (15è min). Il faudra attendre la demi heure de jeu pour voir les visiteurs ouvrir le score. Lassine Soumaoro bien servi par Abdoul Aziz Touré débloque le tableau d’affichage (0-1, 35è). L’ASB va tenter de réagir en mettant la pression sur les joueurs de Cheick Oumar Koné, mais la défense du CSD restera vigilante jusqu’à la mi-temps.

Au retour des vestiaires les Bamakois optent carrément pour l’offensive avec l’entrée de Moussa Camara qui apporte plus de dynamisme au jeu de son équipe. Résultat : dès la 47è minute, le nouvel entrant remet les pendules à l’heure pour l’ASB. Servi par l’intenable Drissa Ballo, l’attaquant-vedette de Garantiguibougou marque d’une frappe croisée (47è min, 1-1). Huit minutes plus tard, l’ASB prend un coup dur avec l’expulsion du défenseur central, Daouda Camara pour cumul de cartons jaunes.

Les joueurs des « 7 Villages » vont essayer de profiter de leur supériorité numérique mais en vain. Réduite à dix, l’ASB va procéder par des contres. Avec succès car sur un contre, l’ailier gauche Amara Mallé marque le deuxième but de l’ASB (2-1, 65è min). Suite à un débordement de l’intenable Drissa Ballo sur le couloir droit ponctué d’un joli centre, Amara Mallé saute plus haut que tout le monde et place une tête qui fait mouche. Les joueurs de Cheick Oumar Koné essayeront de réorganiser leur jeu pour revenir au score mais sans succès. On notera juste cette occasion d’Abdoul Aziz Touré qui, après avoir effacé un défenseur adverse, expédie un puissant tir qui sera dévié en corner par Sory I. Traoré (80è min). En deuxième heure, le Stade malien fera encore parler la poudre en explosant 5-0 le Sigui de Kayes.

C’est par ce même score de 5-0 que les Blancs l’avaient emporté à l’aller au stade Abdoulaye Macoro Sissoko. En deux journées, les pensionnaires de Sotuba ont inscrit la bagatelle de onze buts puisqu’ils avaient dominé le CSK 6-0 lors de leur précédente sortie. Le Stade malien qui occupe la deuxième place du championnat avait besoin de la victoire pour garder sa position et surtout préparer le prochain match contre le grand rival, le Djoliba, en coupe de la Confédération, samedi prochain au stade Modibo Keïta. Dès la 6è minute le team de Sotuba annonce la couleur par Ousmane Cissé qui débloque le tableau d’affichage pour les siens (1-0, 6è min).

Le Sigui réagit à la 16è minute par Nadio dit Mamadou Sylla qui expédie une frappe puissante qui rase le poteau droit du keeper Abdoulaye Samaké. Le début de match est très animé car, 15 minutes plus tard les Blancs répliqueront par Ousmane Cissé. Servi par Lamine Diawara, le canonnier du Stade enchaîne contrôle et frappe et oblige le gardien kayesien à aller ramasser une fois de plus le ballon au fonds de ses filets (2-0, 32è min). Peu avant la mi-temps, Lamine Diawara enfonce le clou en inscrivant le troisième but (3-0, 45è min+1).

A la reprise, le Sigui va essayer d’arrêter la furia offensive stadiste mais rien n’y fait. Intégré en deuxième période, Oumar Kida corse l’addition (4-0, 50è min) avant de passer le relai à Ousmane Cissé qui va clôturer le festival offensif de son équipe (5-0, 90ème min). Avec ce triplé, l’attaquant stadiste affiche désormais 18 réalisations sur son compteur soit 3 unités de plus que ses poursuivants immédiats Boubacar Bangoura (Djoliba) et Lassana Diarra (ASOM).

Samedi 28 Juillet au stade Modibo Keïta ASB-CSD : 2-1 Buts de Moussa Camara (47è min) et Amara Mallé (65è min) pour l’ASB et Lassine Soumaoro (35è min) pour le CSD. Arbitrage de Bakary Coulibaly assisté de Hamadoun K. Cissé et Mariam Coulibaly

Expulsion de Daouda Camara (55è min) de l’ASB

ASB : Sory I. Traoré, Daouda Camara (exp), Idrissa F. Keïta (cap), Larabi Berthé, Soboua Sogoba, Guide Rodrigue, Mamadou Kouyaté, Malick Berthé (Moussa Camara), Drissa Ballo, Hamadou Sanogo et Amara Mallé. Entraîneur : Sébastian Yodé.

CSD : Cheick O. Bathily, Youssouf Coulibaly, Modibo Mariko, Yacouba Sidibé, Lassana Traoré, Boubacar Traoré, Mamoutou Danfaga (cap), Seydou Sacko (Sory Traoré), Diakaridia Samaké (Bourama Sidibé), Lassine Soumaoro et Abdoul Aziz Touré. Entraîneur : Cheick Oumar Koné.

Stade malien-Sigui : 5-0 Buts de Ousmane Cissé (6è, 32è et 90è), Lamine Diawara (45è +1) et Oumar Kida (50è min).

Arbitrage de Abdoulaye Keïta assisté de Boubacar Kinta et Sékou Timbiné.

Stade malien : Abdoulaye Samaké, Djibril Sacko (cap), Mahamadou Kondo, Moussa D. Coulibaly, Bourama Coulibaly, Cheick M. C. Doumbia, Ousmane Diabaté (Oumar Koné), Lamine Diawara, Morimakan Koïta (Bakary Coulibaly), Mohamed Koumaré (Oumar Kida) et Ousmane Cissé. Entraîneur Baye Bah.

Sigui : Ibrahima Danfhaka, Mamadou Bagayoko, Moussa Diarra, Mody N’Diaye, Kassim Traoré, Ousmane Diakité (Thierno N’Diaye), Abdramane M. Dembélé, Ousmane K. Niang (Dialakou Goumané), Molobali Diarra (Sékou Traoré). Entraîneur : Lamine Dioum.

lundi 30 juillet 2012, par Demba Coulibaly

Essor