Partager


Après la Coupe d’Afrique des nations, la 7 e journée du championnat national s’est jouée la semaine dernière. Certaines équipes se sont montrées efficaces alors que, d’autres peinent à retrouver leurs marques.

Le Club olympique de Bamako (COB) fait partie de ces équipes en panne d’inspiration. Visiblement handicapé par le départ de son ancien coach, Aliou Badra Diallo « Conti » au Djoliba, les Verts de Bamako, dirigés aujourd’hui par Adama Traoré « Boxeur » se sont inclinés 1 but à 0 face au Club sportif Duguwolonfila (CSD) à Koulikoro.

Du coup, ils sont relégués à la 9è place au classement avec 8 points. Le Centre Salif Kéita (CSK), désormais 3 e au classement avec 14 points, s’est imposé 3 à 1 à Ségou face à l’AS Bakaridjan alors que, l’Association sportive de Bamako (ASB) a enfoncé la lanterne rouge, le Nianan de Koulikoro battu 1 à 0.

Avec 14 points, les protégés du président Hamalla Nimaga sont 4è au classement derrière le CSK mais avec un goal différentiel moins favorable. L’Association sportive de Korofina (ASKO) a été tenue en échec (0-0) à Bamako par le Stade malien de Sikasso.

S’il y a deux équipes qui se portent mieux aujourd’hui, c’est bien l’Usfas et l’AS Réal. Dirigés maintenant par l’ancien entraîneur du Djoliba, Fanyéri Diarra, les militaires ont créé la surprise en dominant 2 buts à 0 les 11 Créateurs de Niaréla.

Un succès auquel l’ex-attaquant du Raja de Casablanca, Makan Dembélé a beaucoup contribué. Après avoir infligé sa première défaite au champion en titre, l’AS Réal semble petit à petit retrouver son football d’antan.

Les scorpions ont en effet pris le meilleur sur le Débo club de Mopti au Stade Baréma Bocoum. Les Mopticiens ont perdu 1 but à 0.

En raison du tour préliminaire de la Ligue africaine des champions que le Stade malien de Bamako devait jouer hier à Bamako contre les Angolais de Primeiro de Agosto, la principale affiche de la 7 e journée a été reportée au mercredi prochain. Nous y reviendrons.


Ogopémo Ouologuem

(stagiaire)

18 février 2008.