Partager

Les Rouges ont été accrochés 0-0 par les Oranges, mardi, dans le choc au sommet de la 8è journée.  
En deuxième heure, l’Usfas et l’AS Bakaridjan se sont également quittés dos à dos et sans marquer de buts
:

Alors qu’il restait sur trois victoires de rang, le Djoliba a été tenu en échec (0-0) par l’ASKO, lundi au stade Modibo Keïta, au compte de la 8è journée du championnat national. Ce duel entre les deux formations avait une saveur particulière avec d’un côté, le Djoliba leader de la poule avec 17 points et de l’autre, les Oranges troisièmes du classement (10 points). Il n’y a pas eu de round d’observation entre les deux protagonistes. 

La première alerte est à l’actif du Djoliba : une tentative de Youssouf M. Maïga dégagée en catastrophe par la défense adverse, alors que le gardien Bakary Kouma semblait battu (8è min). La réponse des joueurs de Korofina ne se fait pas attendre longtemps : suite à une erreur du défenseur Mamadou Traoré «Kaka», Mamadou Sacko récupère le cuir pour servir Mohamed Wagué qui voit sa frappe passer au-dessus de la cage gardée par Youssouf Koïta (14è min). 

Le match se durcit, les hommes d’Alassane Barry continuent de se montrer menaçants, mais derrière, le Djoliba est vigilant. Pour contrer son adversaire, l’entraîneur des Rouges Saturnin Ibéla intègre les ailiers Ousmane Coulibaly (33è min) et Djave Floriss 33è min) qui remplacent Oumar Konaté et Aladji I. N’Diaye. Les Djolibistes montrent un léger mieux, mais l’ASKO garde le pied sur le ballon. Peu avant la mi-temps, Mohamed Wagué est à deux doigts d’ouvrir le score mais le gardien Youssouf Koïta sort le grand jeu et sauve sa cage. La réplique des Djolibistes est signée du meilleur buteur du championnat, Zoumana Simpara (8 réalisations en 8 matches). Servi par l’international gabonais Djave Floriss, le canonnier envoie une frappe puissante qui oblige le portier de Korofina, Bakary Kouma à s’y prendre par deux fois (44è min). 

Au retour des vestiaires, l’ASKO continue sur la même lancée. Servi dans le dos de la défense adverse par un partenaire, Oumar Sompara, seul au point de penalty, tire à côté (46è min). La meilleure occasion du Djoliba est à l’actif du Gabonais Djave Floriss qui se présente seul devant le portier de Korofina, mais ne marque pas (56è min). 

Le tournant du match intervient peu après l’heure de jeu : l’ASKO obtient un penalty consécutif à une faute du défenseur djolibiste Youssouf Maïga sur Daouda Coulibaly. Le joueur de Korofina tente de se faire justice lui-même, mais tire à côté (65è min). Score final : 0-0. «On a très bien préparé le match, techniquement et tactiquement. On était venu pour les trois points mais Dieu en a décidé autrement. Après deux matches sans victoires, il fallait réagir dans ce match contre le leader de la poule. C’est un point important pour nous, même si l’équipe aurait pu obtenir mieux», a dit l’entraîneur de l’ASKO, Alassane Barry après la rencontre. 
L’attaquant du Djoliba, Aladji I. N’Diaye (rouge) en action entre deux défenseurs de l’ASKO

«Ça a été un match difficile car l’ASKO fait partie des meilleures équipes de notre poule. C’est une bonne équipe, un groupe homogène, avec des joueurs qui jouent ensemble depuis un bon moment. Le Djoliba est en construction, je félicite les joueurs pour leur prestation», a déclaré de son côté le technicien des Rouges, Saturnin Ibela. Le Gabonais ajoutera : «Chaque match a ses réalités, le plus important, c’est qu’on n’a pas perdu. On continue sur la même lancée depuis le début du championnat». 
Le choc Djoliba-ASKO a été suivi de l’explication entre l’Usfas et l’AS Bakaridjan qui se sont également quittées dos à dos (0-0). La 8è journée du championnat prendra fin dimanche avec les matches COB-Onze Créateurs et AS Black star-Sonni.

Au classement, le Djoliba domine les débats dans la poule B, avec 18 points devant Yeelen olympique (13 points) contre 11 unités pour l’ASKO (3è). Les Onze Créateurs (10 points) occupent la 4è place, alors que l’AS Bakaridjan (9 points) est 5è. Le COB (8 points), le Nianan de Koulikoro (8 points) et l’Usfas (6 points) pointent, respectivement aux 6è, 7è et 8è rangs, devant l’AS Black star (6 points) et le Sonni de Gao (4 points). 

Dans la poule A, le CSD, LC. BA, Réal composent le podium, avec 15 points chacun. L’USC Kita (14 points) et l’AS Police (10 points) occupent respectivement les 4è et 5è places, alors que le Stade malien (8 points) pointe au 6è rang. Les Blancs comptent le même nombre de points que l’Asom (7è) et l’AS Douanes de Sikasso (8è). Les deux dernières places du classement sont occupées, respectivement par l’US Bougouni (5 points) et le CASS (2 points). 

Boubacar KANTÉ
Lundi 29 mars au stade Modibo Keïta
Djoliba-ASKO : 0-0
Arbitrage d’Abdoulaye Keïta, assisté d’El Hadji Birama Koné et d’Abdoulaye S. Coulibaly
Djoliba : 
Youssouf Koïta, Labasse Diallo, Boubacar Traoré, Mamadou Traoré, Youssouf Maïga (cap), Barou Sanogo, Oumar Camara (Souleymane Coulibaly, 76è min), Yacouba M. Maïga, Aladji I. Ndiaye (Djave Floriss, 33è min), Oumar Konaté (Ousmane Coulibaly, 33è min), Zoumana Simpara. 
Entraineur: Saturnin Ibela

ASKO :
 Bakary Kouma, Lassine Tangara, Abdramane Camara, Chieck O. Fofana (cap), Oumar Simpara, Moro Traoré, Mohamed Wagué (Baoumar Makadji, 70è min), Daouda Coulibaly, Tidiane Koumé, Mamadou Sacko, Youssouf Simpara (Aboubacar Traore 83è min). 
Entraineur : Alassane Barry 

Boubacar Kanté