Partager

Les Bamakois qui se sont lourdement inclinés 1-4 face à la J. A., devront batailler dur pour sauver leur place en D1. L’ASB a désormais le couteau sous la gorge. Avec 18 points, la survie des Bamakois en première division se jouera lors des 7 dernières journées. Dès lors, on comprend pourquoi les joueurs de Dramane Traoré ont failli verser des larmes, lundi après leur lourde défaite 1-4 face à la J. A.

jpg_1106.jpgTout avait pourtant bien commencé pour l’ASB qui ouvrit le score en première mi-temps grâce à Bassoma Sangaré bien servi par Habib Sow. Mais par la suite, les Bamakois ont multiplié les erreurs défensives, permettant ainsi à la J. A. d’égaliser et de marquer trois nouveaux buts. Cette saison, la J. A. a été le bourreau des Bamakois lourdement battus 4-1 à l’aller. Arithmétiquement, l’ASB peut encore sauver sa place en D1, mais on ne peut jurer de rien à 7 journées de la fin du championnat.

Jeudi, le joueur le plus doué des Bamakois fut le keeper Abdoulaye Samaké qui s’est toujours imposé comme le dernier rempart de l’équipe, mais qui est allé chercher le ballon au fond de ses filets à quatre reprises. Face aux attaquants de la J.A, l’arrière-garde mise en place par Faras a rapidement montré ses faiblesses. Menée 1-0 à la pause, la J.A devient beaucoup plus entreprenante et cohérente au retour des vestiaires.

Les mouvements de Founéké Sy, Abdallah Guindo et Soungalo Diakité ont permis aux Bleus de reprendre la direction des opérations. Les pendules sont ainsi remises à l’heure à la 46è mn à la suite d’un penalty transformé par Soungalo Diakité. Mais les Bleus-blancs ne se contentent pas de cette égalisation.

Ils aggravent le score à la 57è mn par le même Soungalo Diakité idéalement servi par Founéké Sy. Cinq minutes plus tard, le keeper de l’ASB dut s’employer energétiquement pour empêcher Abdallah Guindo de marquer le 3è but (63è mn).

Acculée dans ses derniers retranchements, l’ASB tentait de réagir par des shoots lointains sans conviction de son capitaine Boubacar Sissoko.

Sur leur lancée, les poulains de Djofolo Traoré vont inscrire deux nouveaux buts par Moussa Diop (78è mn) et Makan Dembélé (80è mn). La messe était définitivement dite pour l’ASB. Avec 28 points à 7 journées de la fin de l’épreuve, la J. A. a assuré définitivement son maintien.

« Nous pouvons dormir sur nos lauriers tranquillement », dira le DTN du club Moussa Ba.
En seconde heure, l’USFAS et l’ASKO se sont neutralisées au terme d’une rencontre plus physique que technique où les occasions de but ont été rares. L’Usfas compte 34 points contre 24 pour son adversaire du jour.


S. BADIAGA

Lundi 27 avril au stade Modibo Kéïta

ASB-J.A. : 1-4

Buts de Bassoma Sangaré (42è) pour l’ASB; Soungalo Diakité (46è s.p et 57è), Moussa Diop (78è) et Makan Dembélé (80è) pour la J.A.
Arbitrage de Ousmane Sidibé assisté de Ibrahim S. Bagagah et Noubissié Constant.

ASB : Abdoulaye Samaké, Abdramane Diamouténé (Amadou Sanogo), Amara Konaté, Daouda Camara, Diakaridia Tounkara, Habib Sow, Bassoma Sangaré (Cheick S. Y. Traoré), Soro Kandiana, Mohamed Diakité, Fatogoma Coulibaly (Yacouba Koné) et Boubacar Sissoko (cap). Entraîneur : Dramane Traoré « Faras »

J.A. : Bakary Sacko, Zoumana Doumbia, Youssouf Diarra, Bily Koman Kéïta (cap), Souleymane Konaté, Sidy Koné, Abdallah Guindo, Charles Batanga (Moussa Diop), Founéké Sy (Sékou H. Traoré), Amadou Gakou et Soungalo Diakité. Entraîneur : Djofolo T’raoré.

ASKO-USFAS : 0-0

Arbitrage de Ousmane Karembé assisté de Seydou Doumbia et Oumar Touré
ASKO : Ibrahim B. Mounkoro, Ousmane Diarra (cap), Drissa Fané, Cheick O. Ballo, Faguimba Dabo, Abdoulaye Koïta, Salif Camara (Bakary Samaké), Ibrahim K. Diakité, Seydou Simpara (Sidiki Kourouma), Boukadary Fomba et Cheick Tounkara. Entraîneur : Baye Bah.

USFAS : Kamadjan Kéïta, Sékou Diawara, Mohamed Mariko, Abdoulaye Traoré (cap), Moussa Touré, Amadou Diallo, Ousmane Kouma (Lamine Keïta), Soumaïla Touré (Ibrahima Diabaté), Aboubacar Diabaté (Balla Oulé Dembelé), Ousmane Ben Goïta et Sory I. Dembélé. Entraîneur : Fanyeri Diarra.

ESSOR du 29 Avril 2009