Partager

Cinq rencontres de la 24è journée du championnat national se sont disputées lundi. Tous les regards étaient tournés vers l’opposition entre Afrique football élite (AFE et l’AS Bakaridjan.

L’explication est simple : parce que l’équipe de Barouéli (2è du classement avec 39 points) avait l’occasion de repasser en tête, quelques jours après avoir perdu le fauteuil de leader au profit du Djoliba.

Une victoire suffisait à l’AS Bakaridjan pour s’installer provisoirement aux commandes du championnat, mais les Académiciens d’Afrique football élite ne l’entendaient pas de cette oreille. Ils ont brisé le rêve des joueurs de Baye Ba, en s’imposant 2-1, au terme d’une partie parfaitement maîtrisée. AFE a rapidement ouvert le score par l’intermédiaire de Zaky M. Bassene (6è min, 1-0) avant de faire le break en début de deuxième période grâce à Adama Goïta (49è min, 2-0). L’AS Bakaridjan a sauvé l’honneur grâce à Kartier Dembélé qui transformait ainsi un penalty consécutif dans la surface de réparation (81è min, 2-1).

«Nous sommes déçus du résultat, mais ça fait partie du football. Je pense que le but pris dès le début du match a beaucoup pesé dans la balance. Il faut vite oublier cette défaite pour se concentrer sur les prochaines sorties. Rien n’est encore perdu dans la course au titre de champion», a déclaré le technicien de l’AS Bakaridjan, Baye Ba après la rencontre. L’entraîneur des Académiciens, Bourama Sira Camara, qui a débuté la saison sur le banc de l’AS Bakaridjan a salué la performance de ses joueurs et affiché son optimisme pour la suite du championnat : «Le travail commence à porter ses fruits. On remercie Dieu et on espère rester sur cette lancée.

C’est notre troisième victoire d’affilée et notre sixième match sans défaite. Tout n’était pas rose, mais nous avons su battre l’adversaire qui était en face, à savoir l’AS Bakaridjan qui est une grande équipe», a dit le technicien.

Avec la chute de l’AS Bakaridjan le Djoliba se retrouve en bonne position pour conforter son avance en tête du classement, mais faudrait-il que les Rouges gagnent contre le Réal qu’ils affrontent aujourd’hui au stade Modibo Keïta. En cas de victoire, les Djolibistes compteront 5 points d’avance sur leurs poursuivants immédiats. Cette confrontation sera un avant-goût de la finale de la Coupe du Mali qui mettra aux prises les deux équipes dans quelques semaines. Au match aller, Rouges et Scorpions s’étaient neutralisés 0-0.

À l’instar des Académiciens d’AFE, Yeelen olympique a également réalisé une bonne opération, en dominant l’Usfas sur le score sans appel de 3-0. Mohamed Sanogo (1-0, 36è min), Malik Z. Dembélé (2-0, 44è min) et Salim Berthé (3-0) ont été les bourreaux de la formation militaire. En déplacement à Koulikoro, les Onze Créateurs se sont contentés du service minimum face au CSD qui n’en finit plus de décevoir (1-0).

L’équipe des «7 Villages» n’a plus en effet gagné depuis 14 matches et les Koulikorois se rapprochent dangereusement de la zone rouge (16è). Contrairement au CSD, LC. BA a repris la bonne direction de marche, en battant 1-0 l’US Bougouba. Les Tigres qui restaient sur quatre défaites consécutives en championnat engrangent trois points précieux et affichent désormais 29 unités au compteur contre 27 pour leur victime du jour. À Kita, l’USC Kita (38 points) a été accrochée 1-1 par le COB (32 points).

Source: L’Essor