Partager

L’AS Bakaridjan de Barouéli entame le championnat national de la meilleure des manières. En effet, samedi dernier, l’équipe a enregistré sa troisième victoire en autant de sorties, en battant 2-1 l’AS Black Stars de Badalabougou au Stade municipal de Barouéli. 

Les buts des hommes de Baye Bah portent les signatures d’Abdoulaye Dine Mariko (39è min) et Mamadou Sacko (86è min), alors que l’unique réalisation des visiteurs est l’œuvre de Banou Cissé (90è min + 3). Grâce à cette victoire, l’AS Bakaridjan prend la tête du classement avec 9 points +3.

Question : l’équipe de Barouéli va-t-elle refaire le coup de la saison écoulée, lorsqu’elle avait tenu la dragée haute au Djoliba pendant presque tout le championnat, avant de perdre la course au titre lors des dernières journées de la compétition ?

Il est sans doute tôt de répondre à cette question, parce que le championnat est une course de longue haleine qui dure plusieurs mois. Cependant, quand on sait que l’AS Bakaridjan a conservé presque tout son effectif, que l’équipe est coachée par un entraîneur d’expérience, en la personne de Bah Ba et que les dirigeants des Verts ne lésinent pas sur les moyens pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions de travail, on peut s’autoriser à dire que le coup est parfaitement jouable pour la révélation du dernier championnat. Cela est d’autant plus vrai que les cadors, notamment le Stade malien et le Djoliba sont en perte de vitesse et ne font plus peur à personne.

Les Rouges qui viennent de subir un double échec en Ligue des champions d’Afrique et en Coupe de la Confédération n’ont pas encore disputé le moindre match en championnat, mais on connaît déjà la qualité de l’effectif du coach Sékou Seck dit Bakco qui n’a rien d’extraordinaire, si l’on en juge en tout cas à travers sa prestation dans les compétitions africaines des clubs.

La situation du Stade malien est nettement moins enviable, avec deux défaites en autant de sorties en championnat. Dans ces conditions, l’équipe du président Mamadou N’Diaye dit Madoufing a le droit d’avoir des ambitions pour le titre suprême et on peut s’attendre à la voir bousculer la hiérarchie cette année, surtout en championnat où les joueurs de Barouéli font montre de régularité dans les performances.  «Sans minimiser la valeur des autres équipes, je pense que tout est possible cette année pour l’AS Bakaridjan.

Rappelez-vous, l’année dernière nous avons été deuxièmes l’année dernière et l’équipe reste sur la même lancée. Comme d’autres clubs, je pense que l’AS Bakaridjan a les moyens de remporter le titre de champion. C’est en tout cas notre objectif principal de la saison et la direction mettra tout en œuvre pour l’atteindre», dit sans détour le président Madoufing N’Diaye.

Le technicien Baye Bah appuie les propos de son président. «Nous sommes dans une bonne dynamique et tout le mérite revient aux joueurs qui respectent les consignes à la lettre. Cette année, j’ai un bon groupe qui joue bien défensivement et offensivement. Je n’ai pas été du tout surpris de notre place de leader du championnat»,  confie Baye Ba, en rendant hommage aux dirigeants du club «qui ne ménagent ni leur temps, ni leurs moyens pour mettre les joueurs et l’encadrement technique dans de bonnes conditions de travail».

À l’instar de l’AS Bakaridjan, I’US Bougouni, une autre formation de l’intérieur, a également fait une bonne opération, en infligeant un cinglant 3-1 à I’USC Kita qu’elle recevait dans la Capitale du Banimonotié. Samedi au stade Modibo Keïta, I’Usfas a pris le meilleur sur Yeelen olympique 2-1, alors que l’AS Police et le COB se sont quittés dos à dos (1-1).

Vingt-qutre heures avant, Afrique football élite (AFE) et l’Assocition sportive de Korofina (ASKO) s’étaient également neutralisées 0-0. Cette troisième journée du championnat national s’est poursuivie hier avec deux rencontres : Réal-Binga FC et LC. BA-Onze Créateurs de Niaréla. Nous reviendrons sur ces confrontations dans notre édition de demain. Quant au grand classique Djoliba-Stade malien qui était prévu cet après-midi au stade Modibo Keïta, il a été reporté-à la demande des Rouges-pour cause de match amical Algérie-Mali (16 novembre à Oran).

LES RÉSULTATS

AFE-ASKO : 0-0

US Bougouni-USC Kita : 3-1

AS Bakaridjan-AS Black stars : 2-1

Usfas-Yeelen olympique : 2-1

AS Police-COB : 1-1

Source: L’Essor