Partager

La 3è journée du championnat national de basket-ball s’est disputée le week-end dernier au Palais des sports Salamatou Maïga.

Au total, huit rencontres étaient au programme :  quatre chez les messieurs et autant du côté des dames. Chez les messieurs, le Stade malien a réalisé une belle opération en signant sa 3è victoire en autant de sorties face au Réal 88-74. Avec 27 points, Mahamane Coulibaly a été le grand artisan de la victoire des Blancs de Bamako.

A l’instar du Stade malien, l’AS Police a également signé sa 3è victoire de rang, en s’imposant largement 64-54 face à l’AS Commune I. Contrairement aux Stadistes et aux Réalistes, le Centre de référence de basketball de Tombouctou (CRBT) qui restait également sur deux succès consécutifs, est tombé lors de cette 3è journée, pliant l’échine devant Attar club de Kidal (71-79).

L’Usfas a confirmé sa victoire de la 2è journée contre Attar club de Kidal (73-66) en marchant sur le Sigui de Kayes défait sur le score sans appel de 81-38. «Je félicite les joueurs qui ont livré un grand match cet après-midi (samedi, ndlr). Nous avons dominé le match de bout en bout. Sur le plan collectif, tout le monde a joué sa partition. J’espère que l’équipe continuera sur la même lancée», a déclaré l’entraîneur usfasien Moussa B. Dao après la rencontre. «Je me réjouis également du soutien des dirigeants qui font tout pour mettre l’équipe dans les meilleures conditions de travail», a ajouté le technicien. 

Pour le Sigui de Kayes, en revanche, les matches se suivent et se ressemblent, l’équipe de la capitale des Rails ayant concédé sa 3è défaite en autant de journées de championnat. «C’est notre 3è défaite consécutive, nous sommes sur une mauvaise pente, il faut relever la tête et prouver que l’équipe vaut mieux que ce qu’elle montre en ce début de championnat. Notre objectif reste le maintien et nous allons tout mettre en oeuvre pour préserver notre place dans l’élite», a promis le capitaine du Sigui Ibrahim Touré. .

Sur le tableau féminin, le Djoliba et le Réal ont confirmé leur parcours sans faute, en dominant, respectivement Kalaban sport club (90-48) et le Stade malien (70-59). Si la victoire des Rouges face aux Communardes était attendue, force est d’admettre que personne ne pariait sur le Réal face au Stade malien qui restait sur deux succès en autant de sorties. C’est la première défaite des championnes du Mali en titre et s’il est encore tôt de tirer des conclusions, on peut s’autoriser à dire que la bataille pour la couronne promet du suspense cette année. Pour la petite anecdote, Oumou Koumaré (24 points) est la grande artisane du succès des siennes contre le Stade malien.

L’AS Police s’est rachetée de sa défaite de la 2è journée en battant l’AS Mandé (53-47), alors que l’Usfas s’est promenée 87-57 devant le Centre Bintou Dembélé de Koulikoro (CBD). La dernière rencontre des dames était le duel des mal classés qui a opposé l’Usfas et le Centre Bintou Dembélé de Koulikoro, signant ainsi sa première victoire dans la compétition, au grand soulagement de la technicienne Aminata Sininta. «C’était une rencontre très difficile pour nous, après deux défaites consécutives, il fallait obligatoirement réagir pour ne pas perdre le contact avec le peloton de tête.

Dieu merci, grâce au courage et à la discipline des joueuses, nous avons gagné. Je félicite toute l’équipe et j’encourage les joueuses à continuer sur cette lancée. Je suis très contente de ce résultat», a exprimé l’ancienne internationale qui a été championne d’Afrique 2007 avec les Aigles Dames.

Tous les résultats

Messieurs

AS Police-AS Commune I : 64-54

Usfas-Sigui : 81-38

Attar-CRBT : 79-71

Réal-Stade malien : 74-88

Dames

AS Police-AS Mandé : 53-47

Usfas-CBD : 87-57

Djoliba-KSC : 90-48

Réal-Stade malien : 70-59

Boubacar THIERO

Source: L’Essor