Partager


Le leader du championnat national de D1, le Stade malien de Bamako, et son poursuivant immédiat, le Djoliba, ont gagné lors de la 24e journée face respectivement au Sigui (1-0) et au COB (2-1). Mais, à deux journées de la fin de la compétition, c’est toujours le suspens où tout faux-pas est interdit aux deux clubs les plus en vue du pays.

Jusque-là, le Stade malien de Bamako est toujours sous la menace du Djoliba, qui n’entend pas lâcher sa chance de décrocher le titre de champion national. Pour cela, les Rouges espèrent un faux-pas de leurs rivaux Blancs lors de leurs deux prochaines sorties.

A deux longueurs du Stade (54 contre 56 points), depuis le nul 2-2 enregistré lors de la 23e journée, les poulains de Bourba Michel sont à présent prêts à tout pour éloigner le spectre d’une deuxième « année blanche ».

Si le titre se joue entre le Stade et le Djoliba AC, le Biton de Ségou (13 points), lui, évoluera en D2 l’année prochaine. Les deux prochaines journées seront mis à profit par les trois autres reléguables (AS Bakaridjan de Barouéli, Tata de Sikasso et Sigui de Kayes) qui se livrent des duels à distance pour se maintenir au sein de l’élite. Seule certitude : l’une des trois équipes accompagnera la formation de la Cité des Balanzans en 2e division.

Boubacar Diakité Sarr

14 août 2006.

Championnat ajourné

Le championnat va connaître une nouvelle interruption. Selon un communiqué de Malifoot, les deux dernières journées sont renvoyées aux week-ends des 19 et 20 août et des 26 et 27 août.

« Dans le souci de maintenir le plus longtemps possible les joueurs locaux en activité en vue du match Sierra Leone-Mali du 2 septembre prochain et sur sollicitation du sélectionneur national pour ne pas léser certains clubs par l’absence de leurs joueurs, les 25e et 26e journées du championnat national sont programmées aux dates indiquées ci-dessus », explique le communiqué.

B. D. S.

14 août 2006.