Partager

Le Mali ne participera plus à la première édition du nouveau championnat des nations de football, consacré aux joueurs locaux. Cette compétition, prévue en février 2009 à Abidjan et à Bouaké, est organisée par la Confédération Africaine de Football (CAF).

La déception était très grande, le dimanche 18 mai, au Stade Omnisports Modibo Kéïta, à la fin du match retour du premier tour des éliminatoires, quand les Aigles B se sont vus éliminés par les Lions du Sénégal, après les tirs au but. Et pourtant, les Sénégalais ont été tenus en échec chez eux (zéro but partout) lors du match aller.

Les supporteurs maliens croyaient que la qualification pour le second tour de ces éliminatoires était possible à Bamako. Malheureusement, cela a été autre chose pour les poulains de Cheick Oumar Koné puisque les Sénégalais ont montré un autre visage.

Durant les 90 minutes, les Aigles ont été coincés par leur homologue du Sénégal. Un match très engagé entre les deux formations. Si les Aigles B ont tenté de marquer un but, les Lions du Sénégal étaient tout simplement venus faire un nul. A défaut de la victoire. Finalement, le match s’est terminé par un nul vierge.

Il fallu recourir aux tirs au but directs pour départager les deux équipes. C’est ainsi que les Aigles se sont vus éliminés aux dépens du Sénégal, après avoir raté deux tirs sur six contre un pour le Sénégal. Conséquence : le Mali sera absent au nouveau championnat des nations des locaux. Ce qui est très grave pour le football malien.

A cause de cette élimination, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Hamane Niang, avait de la peine à descendre de la loge officielle. D’autres responsables sportifs ont même piqué la crise. C’était un silence de mort au Stade Omnisports Modibo Kéïta.

« C’est dommage que le Mali ne participera à la première édition du championnat des nations des locaux. Les joueurs maliens nous ont vraiment déçus. Ils n’ont pas pu marquer un seul but pour obtenir leur qualification au second tour.

Je pense que ce sera très dur pour la Fédération Malienne de Football. Depuis que cette fédération est là, le Mali n’a pas avancé dans les compétitions internationales consacrées aux équipes nationales.

Nous avons été prématurément éliminés lors de la CAN 2008 alors que le Mali a toujours joué les demi-finales. C’est dur, mais je pense qu’il faut travailler davantage, sinon nous risquerions de perdre notre place » nous a confié un supporteur, très fâché.

Alou B HAIDARA

20 Mai 2008