Partager

Le combattant de la capitale (+ 84 kg) a conquis le titre national en dominant dans un combat âprement disputé, son homologue de Kayes, Modibo Samaké.

Samedi dernier au Pavillon des sports du stade Modibo Kéita, une fois de plus, les combattants ont été fidèles au rendez-vous et le championnat national 2007-2008 rester comme l’un des plus relevés de l’histoire de la Fédération malienne de taekwondo.

D’entrée de jeu, le ton a été donné par Boubacar Kéita de Bamako ( -48 kg) avec un exploit spectaculaire réalisé face à Alou Coulibaly de Ségou lors du second round du combat. Tout aussi expéditif que son homologue de Bamako, Adama Ballo (-55kgs) toujours chez les juniors s’est contenté de mettre son adversaire ségovien (Ousmane Djiré) sur le tatami avant que le juge n’intervienne dans le dernier instant du combat.

Chez les seniors dans la catégorie des -67 kg, Mory Doumbia de Bamako s’imposera aux points face à Abdoulaye Bachirou de Gao, tout comme Ibrahim Niang également de Bamako dominateur de Youssouf Diallo de Kayes chez les moins de 62 kg.

Chez les dames, deux combats ont été livrés dans la catégorie des -51kg. Aminata M. Traoré de Bamako s’imposera suite à un arrêt de combat face Azahara Touré de Gao. Diahara Touré a dominé Alimata Seydou de Gao chez les moins de 55 kg.

Les finales masculines ont été marquées par quelques belles prestations notamment celles de Noumouké Kanté et Lassine Diawara, tous de Bamako qui ont battu, respectivement (Kalifa Mounkoro de Sikasso, ( -72 kg), et Moussa Konaré de Koulikoro ( -78 kg).

Le combat le plus attendu a mis aux prises les deux poids lourds du taekwondo national, Baba Diarra de Bamako et Modibo Samaké de Kayes dans la catégorie des + 84 kg. Considéré comme le grand favori de ce duel de titans, Baba Diarra fera honneur à son statut et à ses nombreux supporters en s’imposant aux points face au combattant de la Cité des Rails.

Face à ce dernier, Baba Diarra a su mettre en avant son expérience alors que son adversaire avait opté pour un combat d’usure pour le piéger. Ce 6e championnat, tenu du 27 au 30 août derniers, a regroupé toutes les ligues régionales exceptées celles de Mopti et de Kidal et le district de Bamako.

Signalons que les finales de samedi se sont déroulées sous la supervision du DTN de la Fédération malienne de taekwondo (Fémat) maître Badra Alou Traoré, ceinture noire, 6e dan et en présence des membres du bureau de la Fémat, du représentant du ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Ould Salek et du Cnosm, Mme Kéita Aminata Sangaré.

La remise des trophées a mis fin au championnat marqué dans les esprits par l’élimination de Daba Modibo Kéita en quart de finale de la discipline aux JO de Pékin-2008.

Boubacar Diakité Sarr

02 Septembre 2008