Partager

jpg_une-211.jpgLe Mali n’a jamais eu autant de joueurs en première Division française. Au total, 18 des nôtres évoluent cette année en Ligue 1, soit près d’un joueur par club quand on sait que l’élite française compte 20 équipes. Avec trois joueurs chacun, Auxerre, Lens et Nice sont les trois équipes les plus maliennes de la Ligue 1.

Le PSG et Bordeaux viennent en deuxième position avec deux joueurs, tandis que Nancy, Sochaux, Lorient, Monaco et Marseille comptent chacun un joueur.

En France depuis 1999, Adama Coulibaly dit Police (Auxerre) est aujourd’hui le joueur malien le plus capé de la Ligue 1. L’ancien défenseur du Djoliba a commencé sa carrière française à Lens où il passera neuf longues années (1999-2007), avant de quitter les Sang et or, direction l’AJ Auxerre (2008-2009) en Bourgogne.

Âgé de 30 ans (il est né le 10 septembre 1980 à Bamako), Police a aujourd’hui 285 matches de Ligue 1 sous les crampons contre 179 pour Sammy Traoré (PSG) qui occupe la deuxième place. Les deux coéquipiers d’Adama Coulibaly à Auxerre à savoir, Amadou Sidibé et Amara dit Moriké Kallé comptent, respectivement 1 et 0 match en championnat.

Le premier a été transféré à Auxerre en 2008, alors que le deuxième a débarqué en Bourgogne il y a juste un an. C’est dire que les deux jeunots ont tout l’avenir devant eux pour marcher sur les traces de Police.

À Lens, Éric Sékou Chelle participe à son troisième championnat d’affilée et cette année, le défenseur des Sang et or aura deux autres Maliens à ses côtés : Samba Sow et Sidi Yaya Keïta tous deux milieux de terrain. Le premier effectue sa deuxième saison chez les Nordistes, tandis que le deuxième retrouve la Ligue 1 après un prêt d‘une saison à Xerez en Espagne. Samba Sow et Sidi Yaya Keïta avaient été convoqués par le sélectionneur national, Alain Giresse pour le match amical Mali-Guinée du 11 août à Marignane (0-2), mais les deux Lensois ont déclaré forfait pour cause de blessure. Quant à Éric Sékou Chelle, il n’a plus enfilé le maillot de la sélection nationale depuis deux ans.

Arrivé sur la cote d’Azur en 2005, Drissa Diakité fait figure de doyens à Nice où l’ancien défenseur du Djoliba a été rejoint en 2006 par El Hadj Mahamane Traoré puis en 2009 par l’attaquant, Mamadou Bagayoko. Drissa Diakité a participé au dernier match des Aigles contre le Sily de Guinée, mais pas ses deux coéquipiers niçois absents pour des raisons différentes. El Hadj Mahamane Traoré était blessé, tandis que Mamadou Bagayoko n’a pas été retenu par le coach Alain Giresse. Cette remarque vaut également pour le Parisien Sammy Traoré et son cadet, Adama Touré qui a signé cette année son premier contrat pro avec l’équipe d’Antoine Kombouaré.

Jusque-là, l’ancien meneur du Stade malien ne disposait que du statut de stagiaire au sein de l’équipe parisienne. Après un an passé à Nancy où il n’a joué que deux matches lors de l’exercice écoulé, Cheick Tidiane Diabaté revient en Gironde la tête pleine d’ambitions.

L’attaquant des Aigles qui avait marqué 14 buts avec Ajaccio en 2008-2009, retrouve son ancien coéquipier Abdou Traoré, mais aussi le Franco-Malien, Jean Tigana qui a succédé à Laurent Blanc à la tête de l’équipe bordelaise. Mais ces derniers temps, des rumeurs annoncent un possible départ d’Abdou Traoré de Bordeaux, le milieu de terrain des Aigles n’étant pas content de son temps de jeu. À Marseille Mamadou Samassa serait également sur le départ, destination la Premier league anglaise.

Selon certains confrères français, l’attaquant des Aigles, buteur lors de la première journée de la Ligue 1 contre Caen, intéresserait plusieurs clubs anglais dont Manchester City, Newcastle et Tottenham. Mais l’OM laissera-t-il Mamadou Samassa partir après avoir perdu le Sénégalais Mamadou Niang passé du côté de Fenerbaçhe en Turquie ? On peut en douter surtout après le mauvais début de championnat du club phocéen qui a subi deux défaites en autant de journées de compétition et qui occupe actuellement la dernière place du classement.

Les autres Maliens de la Ligue 1 ont pour nom :

Bakaye Traoré (Nancy),
Modibo Maïga (Sochaux),
Sigamary Diarra (Lorient) et Djimi Traoré (Monaco).

En Ligue 2 on retrouve 8 joueurs :

Oumar Sissoko,
Adama Tamboura,
Ténéma N’Diaye (Metz),
Bakary Soumaré,
Mustaph Yattabaré (Boulogne-sur-Mer),
Mamadou Diallo (Le Havre),
Fousseïny Diawara (Ajaccio) et Alphousseïny Keïta (Nîmes).

Essor du 17 aout 2010