Partager

L’AS Mandé et les Super Lionnes se sont neutralisées 1-1, samedi dernier lors de la finale aller. La manche retour est prévue ce mardi et la victoire est impérative pour chacune des deux équipes pour être sacrée championne 2020-2021.

La finale aller du championnat national de foot féminin s’est disputée samedi au stade Mamadou Konaté. Pour ce premier acte, l’AS Mandé et les Super Lionnes se sont neutralisées 1-1. 

Au penalty de l’attaquante vedette et meilleure réalisatrice des Lionnes, Oumou Koné (7 buts) inscrit après seulement sept minutes de jeu, a répliqué Fatim Diarra peu après l’heure de jeu (63è min). Il n’y a donc pas eu de vainqueur, ni de vaincu pour cette finale aller et tout se jouera lors du second acte prévu ce mardi au stade Mamadou Konaté. Les deux équipes ont besoin chacune de la victoire pour être sacrée et s’il y a encore match nul, on procédera à la séance des tirs au but pour les départager. 

Laquelle des deux protagonistes semble le mieux placé pour s’adjuger le titre suprême ? Bien malin celui qui pourra répondre à cette question, même si les Mandékas ont dominé le premier acte et se sont créées plus d’occasions nettes que leurs adversaires. C’est ce qu’a d’ailleurs fait remarquer l’entraîneuse des Mandékas après la rencontre. «Le début de la rencontre a été difficile pour nous, mais après les joueuses ont retrouvé leur football et ont logiquement égalisé. 

à la reprise, nous avons dominé le sujet et obtenu des occasions qui auraient pu nous permettre de gagner, mais l’équipe a manqué de réalisme devant. Nous allons corriger ces lacunes avant la manche retour qui sera décisive. Nous visons le titre, s’il plaît à Dieu, l’objectif sera atteint», a déclaré Rokiatou Samaké. L’entraîneur des Super Lionnes nourrit également quelques regrets après le partage des points et estime que son équipe méritait la victoire sur l’ensemble de sa prestation. «Mes joueuses ont dominé le match et méritaient de gagner. 

Si l’AS Mandé a réussi à faire la jonction au tableau d’affichage, c’est parce que mes joueuses se sont relâchées», a confié Makafing Dembélé, avant de marteler : «Ce n’est pas encore fini, on aura notre revanche, mardi prochain. Notre objectif reste le même c’est-à-dire soulever notre premier trophée. Nous allons tout faire pour remporter le titre cette année». 

L’AS Mandé renouvellera-t-elle son bail ou y’aura-t-il un passage de témoin, mardi au stade Mamadou Konaté comme ce fut le cas cette année en France où le PSG a mis fin au long règnede l’Olympique Lyonnais ? Wait and see !

Djènèba BAGAYOKO

Samedi 6 juin au stade Mamadou Konaté 

AS Mandé-Super Lionnes : 1-1

Buts d’Oumou Koné (7è min s.p.) pour les Super Lionnes et Fatoumata Diarra (63è min, s.p) pour l’AS Mandé.Arbitrage de Rokia Fofana, assistée de Mariam Diarra et Kadidia Dicko.

AS Mandé : Aïssata Diallo, Salimata Koné (cap), Oumou Coulibaly (Djènèba Doumbia, 48è min), Oumou Traoré, Aïssata Keïta, Fatoumata Doumbia, Fatoumata Diarra, Aïcha Samaké, Mariam Camara, Awa Traoré, Aminata Dia (Rokia Coulibaly, 46è min). 

Entraîneuse : Rokiatou Samaké. 

Super Lionnes : Adoudou Konaté, Aminata Sacko (cap), Maïmouna Togola, Aïssata Sidibé (Aïssata Konaté, 60è min), Djènèbou Diarra, Kadidia Koné, Adjaratou Coulibaly, Sarantou Traoré, Assétou Koné (Assitan Fané, 49è min),Fatoumata Samaké, Oumou Koné. 

Entraîneur : Makafing Dembélé

Djènèba Bagayoko

Source: L’Essor