Partager

Le 16è championnat d’Afrique Juniors qui se déroulera du 18 Janvier au 1er Février 2009 à Kigali (Rwanda) verra la participation des Aiglons du Mali.

Aussi, à quelques jours du début de la CAN Juniors, l’entraîneur national, M. Djibril Dramé, vient de publier la liste des 20 joueurs devant participer à cette phase finale. Il est à noter que sur ces 20 joueurs, 18 seront retenus ; et les 2 joueurs restants vont retourner au pays.

Rappelons que lors des éliminatoires, le Mali avait difficilement obtenu sa qualification, en éliminant la Tunisie et le Bénin sans encaisser la moindre défaite : 3 victoires et 1 nul, avec 4 buts marqués ! Du coup, le monde sportif avait prédit une belle campagne pour les protégés de Djibril Dramé. Mais entre l’obtention de la qualification et la phase finale, beaucoup de choses ont changé.

Ainsi l’équipe a été privée de quelques ténors, notamment Bassirou Dembélé et Adama Kamissoko qui se sont blessés. Ce qui a poussé l’entraîneur à insuffler un nouveau souffle à l’équipe, en amenant de nouveaux joueurs qui ont pu valablement remplacer les deux blessés. C’est dire que la base essentielle de l’équipe est restée intacte jusqu’à la publication de la liste des 20 joueurs retenus.

Un qualification difficile

Aussi, la stupeur fut grande lorsque le 5 Janvier 2009, le coach Djibril Dramé a publié la liste des 20 joueurs, en “remerciant” deux d’entre eux. C’est ainsi qu’il a décidé d’écarter le gardien de but remplaçant Amadou Konta, qui est pourtant là depuis le début : enfin, seul l’entraîneur Dramé connaît ses raisons… Mais selon lui, c’est plutôt l’entraîneur des gardiens, M. Mourley, qui a décidé de l’écart du dit gardien remplaçant.

Toujours est-il que Djibril Dramé a catégoriquement refusé de sélectionner Cheick Fanta Mady Diarra et Cheïbane Traoré, pourtant deux étoiles montantes, au motif que ces deux joueurs sont blessés, et que c’est le Dr Mamadou Bouaré de la FEMAFOOT qui a décidé de leur non sélection.

Ce qui a surtout été considéré comme scandaleux, voire calamiteux, c’est le fait que l’encadrement technique ait dit niet à la sélection d’un professionnel évoluant en France, Mustapha Yatabaré qui avait pourtant “crevé l’écran” de la télé malienne, lors du match amical Mali-Algérie, le 18 Novembre 2008.

Selon lui, même professionnel, ce joueur ne fait pas son affaire. Or, à étudier les 20 joueurs, on constate que certains d’entre eux n’ont jamais disputé aucun match officiel ou amical : donc des joueurs pas du tout compétitifs. En plus, certains de ces joueurs n’ont pas encore de clubs, car leurs transferts respectifs n’ont pu se faire jusqu’à présent, pour cause de problèmes administratifs.

Le cas le plus frappant est celui de Souleymane Diabaté qui, dit-on, évolue à Jomo Cosmos, mais évoluait en division inférieure à Missira. En suite vient le cas de Ousmane Diarra qui n’a pas joué depuis le dernier match qualificatif de 2008 contre le Bénin. Et que dire de Adama Traoré qui, dit-on, évolue au PSG, mais qui n’a joué en tout et pour tout, que durant… 7 minutes? Et le cas de Boubacar Bangoura qui n’a fait qu’une brève apparition et qui ne joue même pas avec son club, l’Espérance de Tunisie?…

Quand Djilbi dit que Cheick Fanta Mady Diarra est blessé, alors qu’il vient de jouer et de marquer l’unique but de la victoire de son club lors de la 4è journée, cela est vraiment ridicule ! Or, parmi les vingt joueurs, il y a des joueurs qui ne jouent même plus depuis l’année dernière. Peut-être que ses parents n’ont pas donné beaucoup d’argent sous la table à l’entraîneur? Surtout encore qu’on a appris qu’il a refusé Mustapha Yattabaré, alors qu’il nous amène un certain Adama Traoré du PSG qu’aucun Malien n’a vu jouer en France. C’est déplorable !” , a fustigé un observateur sportif.

Selon nos sources, le choix porté sur ces joueurs déclarés “non compétitifs” par l’entraîneur Djibril Dramé repose, en fait, uniquement sur… des raisons occultes. Pour le coach, certains joueurs non compétitifs portent des signes de bonheur, même s’ils n’ont pas de talent. Ce qui fait qu’il a décidé de ne pas sélectionner certains joueurs valables, mais qui “portent malheur”, toujours selon nos sources. Vrai ou faux?… Les raisons d’un entraîneur doivent-elles se fier uniquement à des croyances occultes?…

Toujours est-il que le coach rejette la responsabilité sur les autres, notamment sur l’entraîneur des gardiens et le Docteur du bureau fédéral respectivement : Mourley et le Dr. Bouaré. Mais d’ores et déjà, on peut dire que les affaires de ces jeunes joueurs ne sont guère arrangées, pour qui connaît les adversaires du Mali : il s’agit du Rwanda, pays organisateur, du Ghana et du Cameroun.C’est dire que l’équipe nationale Junior est tout simplement en train d’être sacrifiée.

Mais espérons seulement que les Aiglons ne reviendront pas bredouilles de la CAN, même si à l’allure où vont les choses, on risque d’assister à un échec patent, voire à une humiliation.


Liste des 20 joueurs retenus

Mounkoro dit Bosso Ibrahim (ASKO), Adama Keïta (ASKO), Ousmane Diarra (ASKO), Drissa Fané (ASKO), Boubacar Sylla (Stade malien de Bamako), Cheick O. Ballo (ASKO), Moctar Fall (Onze Créateurs), Samba Sow (Lens, France), Boubacar Bangoura (Espérance de Tunis), Boubacar Sissoko (ASB), Yacouba Diarra (Etoile de Sousse), Seydou Simpara (ASKO), Adama Traoré (PSG), Moussa Guindo (ASEC), Morimakan Koïta (COB), Aboubacar Magassa (CSK), Souleymane Diabaté (JOMO COSMOS), Malamine Mariko (CS Duguwolofila), Adama Touré (Stade malien de Bamako), et Bourama Sagara (AS Bakaridjan).


Sadou BOCOUM

07 Janvier 2009