Partager

L’Association malienne de sports pour déficients auditifs (AMASDA), a organisé la semaine dernière une conférence de presse à l’école pour déficients auditifs sise à l’Hippodrome. Un seul sujet était à l’ordre du jour de la rencontre : la participation de la sélection nationale à la première édition du Championnat d’Afrique de football des sourds, prévue du 11 au 25 septembre à Nairobi, la capitale du Kenya.

La compétition est qualificative pour les prochains Jeux olympiques des sourds qui se dérouleront du 1er au 15 mai 2022 à Caxias do Sul au Brésil. La conférence de presse était co-animée par le président de l’AMASDA et l’entraîneur de la sélection nationale, Nouhoum Keïta qui avaient à leurs côtés le secrétaire général Famory Konaté, le médecin de l’équipe Moussa Guindo et l’interprète Moussa Keïta.

Tour à tour, les intervenants ont mis l’accent sur les difficultés auxquelles l’équipe est confrontée. «Nous organisons cette conférence de presse pour expliquer la situation de la sélection nationale des sourds qui va prendre part à une compétition internationale au nom du Mali.

Depuis que nous avons commencé les entraînements, nous sommes confrontés à des difficultés qu’on peut résumer en deux points : le manque d’équipements (crampons, ballons, tenues, matériels de protection contre la Covid-19) et de primes de préparation des joueurs»», a précisé le président de l’AMASDA, Nouhoum Keïta. «Je remercie le ministère en charge des Sports qui a donné son accord de principe pour nous accompagner, mais on attend encore les primes», a-t-il ajouté, avant de lancer un appel à toutes les bonnes volontés pour venir en aide à la sélection nationale.

La sélection nationale, composée de 17 joueurs et 5 encadreurs, a débuté les entraînements le 1er août au stade Modibo Keïta et s’entraîne 5 fois dans la semaine de 7h à 9h. Le départ de l’équipe est prévu le 9 septembre.

Le capitaine Moussa Diarra Keïta et ses partenaires ambitionnent de devenir les premiers footballeurs à inscrire leur nom au palmarès de la compétition et participer aux prochains Jeux olympiques des sourds. Le Mali a été deux fois vice-champion de la CEDEO au Ghana en 2016 et à Bamako en 2017, avant de remporter le championnat ouest-africain des sourds en 2018 au Togo et en 2019 en Sierra Leone.

Boubacar KANTE

SOURCE : ESSOR