Partager

Au QG de campagne de Soumaila Cissé : Chahana Takiou échappe au lynchage pour avoir défendu IBK

Environ une heure après la proclamation des tendances du tiers des résultats de la présidentielle par le ministre de l’Administration territoriale de la Décentralisation et de l’Aménagement du territoire, le colonel Moussa Sinko Coulibaly, la direction de campagne de Soumaïla Cissé a animé une conférence de presse, le mardi 30 juillet. Venu pour suivre cette conférence de presse, notre confrère, Chahana Takiou a été pris à partie. Pour cause, sa question a été mal appréciée par les responsables de l’URD.

Chahana Takiou, Directeur de publication du Bihebdomadaire 22 Septembre, a échappé à un lynchage, sa question aurait sapé le moral des militants de l’URD. « Vous venez de parler du Fdr, ne pensez-vous pas qu’il y a des failles au moment où un candidat du front, en l’occurrence Dramane Dembélé de l’Adéma, vient d’appeler IBK pour le féliciter ?».

Cette question de Takiou a immédiatement changé l’atmosphère de la salle. Certains ont voulu porter la main sur notre confrère mais celui-ci a été protégé par d’autres militants et journalistes en attendant l’arrivée de la police.

Après vérification de l’information qui s’est trouvée fausse, selon les partisans de Cissé, l’assistance a jugé que Chahana Takiou est un proche d’IBK et qu’il était en mission de démobilisation des troupes de l’URD. Ainsi, la colère était de nouveau montée d’un cran. Il a fallu un renfort de policiers pour l’extraire de la salle.

Oumar KONATE

Le Prétoire du 01 Août 2013