Partager

La langue française dispose de beaucoup d’expressions argotiques. Certaines sont connues ou populaires plus que d’autres. Et elles sont parfois utilisées en fonction des catégories sociales. Elles deviennent même un facteur d’identification dans certains groupes. Aujourd’hui, nous vous donnons deux de ces jargons.

Michto serait un mot d’origine romani. C’est un adjectif qui était utilisé pour qualifier un évènement, une sensation agréable. Avec le temps, il a eu un autre sens. Michto ou michtonneuse, il qualifie une femme, une fille qui s’affiche, qui sort avec un homme pour son argent.

Quant au vénère, il peut se confondre avec le verbe vénérer conjugué à la troisième personne du singulier, au présent (vénère).  Mais, il est tout à fait différent de ce verbe. Vénère est plutôt le verlan de énervé, en colère. Selon les contextes, il peut prendre d’autres sens comme révolté, très énergique, rythmé.

Abdrahmane Sanogo, étudiant en droit, est celui qui nous donne ces mots.  

“Toute action venant d’une michto me vénère”

Issa O Togola

@Afribone