Partager

Dans une de nos récentes parutions nous avions révélé que plusieurs pièces pour les grus et des engins comme les Caterpillar ont disparu dans le magasin de la Cellule des travaux d’urgence (CETRU).

Certaines de ces pièces (des vérins, des coins de lames, des balayeuses et des essieux de remorques), auraient été aussi enlevées d’après nos sources sur des machines stationnées dans l’enceinte dudit service.

Ces mêmes sources affirment que ce sont des agents mêmes de cette structure qui auraient dérobé volontiers ces matériels afin de les vendre sur le marché local. Et il se trouve qu’un Caterpillar stationné à l’intérieur la CETRU en bon état a été dépiécé. La machine en question aurait été reformée et cédée au directeur général adjoint du service.

Le hic est qu’aucune voix ne se lève à l’intérieur de la boite pour dénoncer cette machination.

Rassemblé par la Rédaction

L’Indépendant du 30 Janvier 2014