Partager

Deux de nos confrères du journal l’Aube, à savoir le rédacteur en chef Idrissa Maïga et son collaborateur Sékou Tamboura, secrétaire de rédaction ont été victimes d’un accident de la circulation survenu dans la nuit du jeudi 12 au vendredi 13 août 2010 au niveau du rond point de Sabalibougou. Cependant, si Idrissa Maïga s’en est sorti indemne, Sékou Tamboura a eu une double fracture.

Idrissa Maïga s’en est sorti avec des lésions à la tête et au pied. Il se trouvait sous perfusion quand nous échangions avec lui samedi dernier sur les circonstances de l’accident. Son collègue Sékou Tamboura s’est retrouvé avec deux fractures à la jambe gauche. Il a été transporté d’urgence à l’hôpital Gabriel Touré avant d’être évacué sur celui de Kati.

Tout serait parti d’une visite que Sékou Tamboura avait rendue à son rédacteur en chef à Sabalibougou pour avoir sous la main, la manchette du jour. Arrivé au niveau du domicile de son collègue, il s’arrête au bord de la route juste en face de chez ce dernier. Il appela aussitôt Maïga qui ne tarde pas à pointer le bout du nez.

Les deux collègues échangent quelques amabilités et se mettent à commenter tranquillement le numéro du jour. Au moment où ils étaient plongés dans leur conversation au bord de la route, une femme au volant de sa RAV 4 est venue les percuter. Quelle pouvait être la cause de cet accident surtout sur des gens qui n’étaient pas sur la route mais qui se trouvaient à quelques centimètres de la chaussée.

Bien que n’ayant pas encore à notre disposition le rapport de la police du 11ème arrondissement, qui a été prompte à s’occuper de l’affaire, des langues commencent d’ores et déjà à se délier.

La conductrice de la RAV 4, nous a-t-on dit, était en pleine communication téléphonique au moment des faits. Une autre source soutient que l’accident est survenu suite à un excès de vitesse dont la conséquence a été que la conductrice a perdu son équilibre. Une autre conséquence de cet accident est que le bihebdomadaire l’Aube va aller en congé du lundi 16 août au 1er septembre 2010.

Nous souhaitons un prompt rétablissement à nos deux collègues.


Abdoulaye DIARRA

16 Aout 2010