Partager

Certaines personnalités détenues par le Cnrdre ont été libérées : L’ancien Premier ministre Modibo Sidibé, le président du CESC, Jeamille Bittar et le Directeur général de la CANAM, Nouhoum Sidibé ont rejoint leur domicile, hier

Ce qui n’était qu’une rumeur en début d’après-midi est devenu réalité dans la soirée. En effet, trois parmi les personnalités détenues par les militaires après le coup d’État du 22 mars 2012 ont été libérées et ont été conduites par les militaires à leur domicile en début de nuit, hier.

Il s’agit de l’ancien Premier ministre, Modibo Sidibé, du président du CESC, Jeamille Bittar et du Directeur général de la CANAM, Nouhoum Sidibé. Selon certaines informations, ce sont une quinzaine de personnalités qui ont été arrêtées dans la nuit du coup d’État et jours suivants et détenues dans une salle quelque part au camp de Kati.

Plusieurs associations de défense des droits de l’Homme s’étaient inquiétées de leurs conditions de détention et avaient tiré sur la sonnette d’alarme en saisissant les autorités militaires sur la question.

C’est certainement suite à ces interpellations que les tenants du pouvoir ont lâché quelque peu du lest en libérant ces trois personnalités susmentionnées.

Il s’agit maintenant de savoir si les informations relatives à l’exiguïté de l’unique salle dans laquelle tous les détenus sont entassés, et qui manquerait d’eau dans l’unique toilette, sont vérifiées. C’est dire que le CNRDRE doit aller rapidement dans le sens d’une libération sans condition de tous les détenus politiques.

Mamadou Fofana

28 Mars 2012