Partager

A l’occasion de la fin de mission des ambassadeurs du Burkina Faso et du Ghana, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a organisé une cérémonie d’adieux en leur honneur le jeudi dernier. Au cours de cette réception, le ministre Zahaby Ould Sidi Mohamed a décoré l’ambassadeur du Burkina Faso au titre du Commandeur et celui du Ghana Chevalier de l’Ordre national.

Après avoir œuvré résolument à consolider les relations fraternelles de coopération bilatérale liant le Mali et chacun de leurs pays respectifs, l’ambassadeur du Burkina Faso, Sanné Mohamed Topan et l’ambassadeur du Ghana, Donald Adabere Adabre s’apprêtent à quitter au terme de leur mission bien remplie le Mali. Pendant dix ans pour Mohamed Sanné Topan du Burkina Faso et trois ans et démi pour Donald Adabere Adabre.

Le chef de la diplomatie malienne s’adressant à l’ambassadeur du Burkina Faso, a indiqué que sous son impulsion, les relations ont connu un net réchauffement comme en témoignent la tenue régulière des réunions de la grande commission mixte de coopération Mali-Burkina et le renforcement de la coopération frontalière entre les deux pays. Selon lui, par ses actions quotidiennes, Mohamed Sanné Topan a su conquérir le cœur de tous les maliens qui regrettent aujourd’hui le départ d’un frère, d’un ami ou de manière plus correcte d’un fervent musulman qui s’est toujours préoccupé de ses voisins.

Par ailleurs, il a salué les efforts inlassables du Président du Faso, médiateur de la CEDEAO dans le cadre du règlement de la crise politico- sécuritaire qu’a connue le Mali.

En ce qui concerne le diplomate ghanéen, le ministre Zahabi a manifesté sa disponibilité à œuvrer avec les autorités ghanéennes au renforcement des relations d’amitié et de fraternelle coopération existant si heureusement entre le Ghana et le Mali, deux pays unis par l’histoire et la géographie. Il a ajouté qu’il faut reconnaître que durant le séjour de Donald Adabere Adabre, il a su préserver et consolider l’excellent niveau de coopération qui existe entre nos deux pays. Avant de saluer l’accompagnement du Ghana pendant les deux dernières années de crise que le Mali a connue.

Prenant la parole après le ministre Zahabi, le diplomate burkinabé a rappelé que dès 2004, dans une synergie dynamique, maliens et burkinabè ont renoué avec les concertations bilatérales.

Au compteur, on peut aisément noter quatre sessions de la grande commission mixte, 4 sessions du Comité de suivi et une rencontre tripartite. Ces neuf consultations entre les deux gouvernements qui couvrent tous les domaines de coopération ont généré huit Accords de coopération dans des domaines essentiels et sensibles. De même, le bornage, à l’aide de 1071 bornes, de la frontière commune, longue de 1303 km a été entièrement achevé et célébré à Hèrèmakono le 29 janvier 2010. A cela s’ajoutent plusieurs initiatives hardies dans le domaine culturel et les onze éditions de reboisement sur plusieurs sites de la cité des trois caïmans et à Ségou qui ont permis de communier avec les populations de Samé, Sirakoro- Dounfing, Koulouba et Ségou.

Pour sa part, l’ambassadeur du Ghana, a tout d’abord décrit quelques unes des réalisations de son mandat. Au premier rang de ses réussites se trouve la tenue de la 11ème session de la Commission permanente mixte de Coopération entre le Ghana et le Mali à Accra en Juillet 2011.

Par ailleurs, il a évoqué les relations commerciales entre le Ghana et le Mali au cours des quatre dernières années qui ont connu une amélioration significative, en dépit des difficultés temporaires posées par les événements de mars 2012. En 2009, l’année où il prenait fonction, la valeur des échanges commerciaux entre le Ghana et le Mali était à peine de 22 milliards de francs CFA. À la fin de 2012, elle est passée à presque 33 milliards de CFA. Un autre exemple palpable des liens commerciaux croissants entre les deux pays est la bonne tenue de la Foire Exposition Solo des produits fabriqués au Ghana, qui a eu lieu ici à Bamako en mai 2011.

Bandiougou DIABATE

L’Indépendant du 14 Octobre 2013