Partager

Les administrateurs du Centre national des œuvres universitaire ont tenu hier jeudi 26 juillet leur 16e session du conseil d’administration. Les points inscrits à l’ordre du jour étaient : le procès-verbal de la 15e session, l’état d’exécution des recommandations et rapport d’activités du 1er semestre2018.

« Nous partons vers l’instauration d’un meilleur cadre de vie au profit des étudiants. A travers les logements et la restauration, la santé, le transport et le sport. C’est pourquoi nous ne cesserons d’être à l’écoute des étudiants pour servir. C’est dans cette dynamique qu’il a été tenu, en ce mois de juillet, une journée promotionnelle de la santé, de la reproduction et la semaine nationale de jeux universitaire (SNJU) », a introduit le colonel Ousmane Dembélé. Et d’ajouter que « L’évaluation du jour prendra en compte, les recommandations que les étudiants ont faits lors de la dernière session du conseil d’administration… »

Au cours de la 16e session du conseil d’administration, les administrateurs ont engagé la direction du Centre national des œuvres universitaire d’un nouveau cap pour améliorer ses prestations en faveur des conditions meilleures de vie des étudiants.
Le représentant du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Drissa Diallo a fait savoir que la recherche de la qualité de la formation au sein de notre système universitaire est dissociable de la satisfaction des besoins fondamentaux des étudiants, toutes choses qui constituent les missions et la raison d’être du Cnou.

« Les rapports d’activité examinés rendent compte des efforts déployés par le Cnou durant le premier semestre 2018 pour l’amélioration des conditions de vie et d’étude de nos étudiants », a-t-il précisé, indiquant que les réalisations du Cnou sont importantes. Il s’agit de la participation à la rencontre de l’association des Œuvres Universitaires Francophones (AOUF) et la signature d’une convention de partenariat entre le Cnou-Mali, le Crous de Rouen Normandie et le Crous de Caen Normandie pour le développement des œuvres universitaires et pour l’amélioration de la qualité du service apporté aux étudiants, l’ouverture partielle de la résidence universitaire de Kabala, l’ouverture de la cantine universitaire de Kabala et l’ouverture du centre de santé universitaire de Kabala.

Le représentant du ministre a émis sous souhait à la direction de s’engager dans la dynamique souhaitée par le conseil.

Bréhima Sogoba, Fatoumata Y. Sangaré, stagiaire
L’Indicateur du Renouveau du 27 Juillet 2018