Partager

Le vendredi 25 Juillet 2008, le ministre des Enseignements Secondaire, Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Pr Amadou Touré, accompagné d’une délégation composée de membres de son cabinet -notamment le Chef de cabinet, M. Yaya Coulibaly- et de conseillers techniques, a effectué, une visite au Centre National des Oeuvres Universitaires (CNOU), afin de s’imprégner des réalités de cette structure.

Cette visite, qui rentre dans le cadre de l’instauration du dialogue et du contact entre le département des Enseignements Secondaire, Supérieur et de la Recherche Scientique et les services qui lui sont rattachés, a permis, au Directeur Général du CNOU, M. Abdoul Haïdara, de faire la présentation de sa structure : missions, projet de restructuration, situation du personnel, patrimoine, budget, état de paiement des bourses et trousseaux…


Présentation du CNOU

Le Centre National des oeuvres Universitaires (CENOU) est un Etablissement Public à Caractère Administratif, créé par l’Ordonnance n° 01-051/P-RM du 25 Septembre 2001, modifié par la Loi n° 06-037/AN-RM du 11 Août 2006. Il a pour mission de contribuer à l’amélioration des conditions de vie et d’études des étudiants de l’Enseignement Supérieur.

A ce titre, il est chargé, entre autres, en plus de la restauration et du transport des étudiants, d’assurer ou faire assurer la gestion des prestations à fournir aux étudiants en matière de logements ; de participer à la prise en charge des problèmes sanitaires et sociaux des étudiants bénéficiaires des oeuvres universitaires ; de gérer les bourses et les aides sociales accordées aux étudiants inscrits au Mali ; de faciliter la prise en charge des étudiants dans le cadre de leur mobilité, en application des conventions inter-universitaires.


Projet de restructuration du Centre

Aussi, un projet de restructuration a été adopté par le Conseil d’Administration et soumis au département. Il répond à un besoin d’efficacité et d’opérationnalité. Ledit projet prévoit un cadre organique correspondant aux nouvelles missions du centre et aux ressources humaines nécessaires à l’atteinte des objectifs du service.

Cette dynamique explique le projet de remembrement du centre en nouveaux services. A savoir : service Bourses, Logements et Restauration ; service Sport, Santé et Action sociale; service Transport, Informatique et Communication ; service administratif. Chaque service comporte deux divisions et deux sections.

Ainsi, eu égard à l’effectif pléthorique du personnel (93 agents), et en application du projet de cadre organique adopté par le Conseil d’Administration, qui fixe l’effectif total à 74 agents, il sera proposé, au département, un redéploiement du personnel nécessaire au niveau de la Direction Administrative et Financière (DAF).

En plus du patrimoine mobilier et du matériel de bureaux, le centre dispose de moyen de transport et de logistique : 17 bus Renault en bon état, 1 bus Renault en mauvais état, 6 school bus en mauvais état proposés pour la réforme, 2 Toyota Land-Cruiser, dont une pour le DG et une pour le DGA, programmées pour la réforme.

En ce qui concerne le patrimoine immobilier, il existe
quatre résidences universitaires (FMPOS, FAST, IUG, IPR), avec une capacité totale de 720 chambres se répartissant comme suit : 110 chambres pour la FMPOS, 180 chambres pour la FAST, 80 chambres pour l’IUG et 350 chambres pour l’IPR.

Le budget du centre : 2007 et 2008

Le budget des ressources propres composées des recettes -transport, hébergement, cantines, parkings, kiosques- se chiffre à 77 565 000 FCFA. La subvention de l’Etat se chiffre à 776 318 000 FCFA pour la prévision, et 653 618 036 FCFA pour la réalisation. Dans le cadre de son fonctionnement, la DAF a délégué certains crédits au CNOU.

Toutefois, à l’issue de l’arbitrage technique du projet de budget 2008, il a été indiqué d’inscrire les montants des bourses et allocations d’études au CF 416 (Centre National des Oeuvres Universitaires). Pour ce chapitre, le montant inscrit est évalué à 464 322 bourses et allocations d’études pour 7 701 883 000 FCFA.

Notons également que le Rectorat mettra, à la disposition du CENOU, un reliquat de crédit qui servira à payer les bourses et allocations d’études des étudiants omis des années académiques 2006-2007 et 2007- 2008, d’un montant de 1.125.112.000 F CFA.

Etat de paiement des bourses et trousseaux

Au titre du paiement des bourses nationales des étudiants au sein des Facultés, Instituts et grandes écoles, pour l’année académique en cours, la situation se présente comme suit.

A l’ ENSUP : paiement intégral des bourses mensuelles et des bourses de vacances du 1er Octobre 2007 au 30 Juin 2008 pour 157 117 500 FCFA.

A l’ENI : les bourses au titre de l’année académique 2007-2008 ont été totalement payées pour 70 841 875 FCFA. Toutefois, un mandat de 138 125 FCFA se trouve encore au Trésor.

A l’IPR : aucun arriéré de paiement de bourses n’a été constaté à la date du 30 Juin. Aussi, la bourse du mois de Juillet pour 2 565 000 FCFA a été envoyée au Trésor. Le paiement effectué s’élève à14 860 750 FCFA.


A l’IUG :
l’ensemble des paiements se chiffre à 150 932 500 FCFA, pour compter du 1er Octobre 2007 au 30 Juin 2008.

A la FLASH, les bourses au titre de l’année académique 2007-2008 ont été totalement payées pour 2 575 781 875 FCFA.

Cependant, quelques cas d’omission nous parviennent du décanat.


A la FAST :
toutes les bourses ont été payées pour 495 301 875 FCFA, pour compter du 1er Octobre 2007 au 30 Juin 2008.

A la FMPOS : les bourses au titre de l’année académique 2007-2008 ont été totalement payées pour 1 183 714 375 FCFA. Cependant, quelques cas d’omission sont en cours de traitement.

A la FSEG : les bourses des nouveaux bacheliers ont été intégralement payées pour compter du 1er Octobre 2007 au 30 Juin 2008, pour 300 421 875 FCFA. Celles des anciens étudiants et des nouveaux bacheliers omis se trouvent en instance de paiement au Trésor, pour1 046 926 875 FCFA.

A la FSJP : les nouveaux bacheliers ont été entièrement payés du 1er Octobre 2007 au 30 Juin 2008, pour 428 360 375 FCFA.

A la date d’aujourd’hui, le total de paiement des bourses,
au niveau des Facultés, Instituts et grandes écoles, s’élève à 6 428 734 125 FCFA, contre une dotation budgétaire de 7 701 883 000 FCFA. Par ailleurs, à ce jour, les projets de décision octroyant les bourses aux anciens étudiants de la FSJP et leurs pièces justificatives ne sont pas parvenus au CENOU pour traitement, malgré les multiples correspondances adressées au Doyen de cette Faculté.


Des difficultés et goulots d’étranglement

Ces difficultés et goulots d’étranglement du processus de paiement des bourses et trousseaux se résument essentiellement, au plan administratif, au retard dans le traitement des actes administratifs (résultats académiques et décisions d’attribution de bourses) et à leur acheminement au CENOU.

Quant au traitement de la phase comptable, les difficultés, à ce niveau, se justifient par le manque de suivi rigoureux des mandats émis au nom des agents comptables, dans le circuit financier.

Au niveau du paiement, les difficultés concernent le manque de diligence dans la programmation du paiement des mandats admis au Trésor. Au niveau du paiement aux étudiants, il faut signaler le retard dans la production et la signature conjointe des chèques, par les agents comptables et les chefs d’établissements, et la programmation pour encaissement.

Dans leurs interventions respectives, le Directeur Général du CENOU, M. Abdoul Haïdara, et le représentant du personnel, M. Lucien Doumbia, ont indiqué que depuis sa date de création, le CENOU n’a jamais eu l’honneur de recevoir, de façon officielle, la visite d’un responsable du département de tutelle, encore moins celle d’un ministre en fonction.

Aussi ont-ils formulé des doléances . Entre autres, la rétrocession de la gestion effective des résidences et espaces universitaires, le traitement diligent du rapport du premier Conseil d’Administration du CENOU, la création d’un Centre de Santé Universitaire. A toutes ces doléances, le ministre de tutelle a apporté des éléments satisfaisants de réponses.


Moussa TOURE

30 Juillet 2008