Partager


Le Centre National d’Appareillage Orthopédique sis au quartier-Mali a abrité hier matin une cérémonie remise de matériels orthopédiques offerts par Handicap international. Les matériels sont destinés à 17 structures du Mali.

La cérémonie était présidée par le représentant du ministre du Développement Social, de la Solidarité et des Personnes Agées, M. Oumar Coulibaly, en présence des représentants des autorités communales, du ministre de la Santé et du Directeur du Centre National d’Appareillage Orthopédique et du chef de quartier.


Le directeur du programme mali de handicap international

Dans son allocution, le Directeur du Programme Mali de Handicap International, M. Nicolas Charpentier indiquera que depuis 1996 Handicap appuie l’Etat Malien pour le développement du secteur de la réadaptation fonctionnelle sur l’ensemble du territoire. Durant ces 12 années, de nombreuses réalisations ont été faites. Elles sont le fruit du partenariat, a-t-il dit.

Il a ainsi rappelé la création du Centre National d’Appareillage Orthopédique du Mali (CNAOP) avec ses antennes régionales à Sikasso, Ségou, Kayes, Mopti, Tombouctou et Gao. Parallèlement le plateau technique du secteur de la réadaptation fonctionnelle au Mali a été renforcé à travers des formations initiales et continues pour son personnel mais aussi des appuis techniques visant à améliorer la qualité et des dons des matériels, a-t-il affirmé.

Et d’ajouter que les formations en 2008 et 2009 ont porté sur la prise en charge des patients diabétiques ou des épaules hémiplégiques et une démarche de qualité en cours de la mise en oeuvre au sein du CNAOP.

L’amélioration de l’accès aux soins

Le directeur de programme Mali de Handicap international évoquera aussi l’amélioration de l’accessibilité géographique via le développement des Soins Familiaux de Réadaptation (SFR) à Niono, San et Bougouni.

Ainsi, 284 agents relais ont été formés depuis janvier 2007 permettant la prise en charge 1383 personnes à leur domicile. Pour lui, le soutien aux stratégies avancées a permis l’appareillage de 100 personnes sur la même période. Il a rappelé la mise en place d’un fonds social, le FOCAREM qui a eu pour résultat de prendre en charge 80 à 95% des frais de kinésithérapie et d’appareiller 500 personnes en 2008.

C’est dans ce cadre, a-t-il dit que se situe la présente remise de matériels financés par l’Union Européenne, la coopération luxembourgeoise et handicap international. Les matériels concernent des tables de rééducation, de matériels de physiothérapie et de mécanothérapie, d’outillage pour la fabrication d’appareils orthopédiques ainsi que des kits informatiques.

D’une valeur de 25 millions de francs CFA et seront repartis entre 17 structures. Il a signalé que le Mali dispose à ce jour d’un nombre réduit de centres de réadaptation fonctionnelle, mais avec des personnels formées, des matériels modernes et des services adaptés.

Les défis à relever

Les défis à relever selon lui sont l’augmentation de la production des centres de rééducation fonctionnelle afin de couvrir au mieux les besoins de la population, le remplacement des personnes partant à la retraite par des jeunes diplômés entre autres.

Le représentant du ministre du Développement Social, de la Solidarité et des Personnes Agées, Oumar Coulibaly a rappelé que la population de notre pays compte 10% de personnes handicapées, et que l’appui de Handicap International est fondamental pour la réadaptation.

Il a salué et remercié les donateurs de leur gestion combien important et significatif pour son département. Les matériels ont été symboliquement remis au directeur du Centre National d’Appareillage Orthopédique par le Directeur de Programme Mali de Handicap International.


B.S

13 Mars 2009