Partager

Aucune femme en travail ne souhaite passer au Centre de Santé de Référence de la Commune VI pendant la nuit. Et cela à cause du comportement des agents de garde.

Certains agents de cette structure sanitaire de référence de la Commune VI n’ont aucun respect pour les gens. Pendant la nuit, les femmes en travail qui sont entre la vie et la mort sont laissées pour compte.

Genéralement, au lieu de s’occuper de ces femmes, les agents de garde sont assis sous le hangard et racontent leur vie à travers des propos comme : “Comment ça a été la soirée d’hier?”.

Pire, ces infirmières, aides-soignantes, et sages-femmes forment des grins avec leurs copains comme si elles étaient dans leur cour familiale. Et garre à l’accompagnatrice qui viendrait les déranger dans leur causerie.

Va-t-on continuer à admettre cette situation? En tout cas, les autorités compétentes sont interpellées à trouver une solution à cette situation. Et cela pour éviter aux femmes de perdre la vie en donnant la vie.


Dado CAMARA

28 Mai 2008