Partager

Le Centre d’appareillage orthopédique, baptisé du nom du Père Bernard Verspieren a été officiellement inauguré le 15 mars 2006 par Ousmane Issoufi Maïga à l’époque Premier ministre. Le Père Bernard Verspieren, décédé il y a quelques années, était un missionnaire et humaniste français qui a consacré un demi siècle au service des couches et du développement du Mali.

Le ministre du Développement Social, de la Solidarité et des Personnes Agées, Sékou Diakité a inauguré, le mardi 26 février le deuxième volet du Centre, qui a permis à la construction d’un bloc administratif et deux salles de consultations. Ces travaux ont coûté près de 30 millions de FCFA. Situé dans la zone ACI de Bacodjicoroni, en Commune V, le Centre Bernard Verspieren est une œuvre du Programme de Réadaptation et d’Orientation des Personnes Handicapées, d’Encadrement Thérapeutique Elargie (PROPHETE).

Il s’inscrit dans le dynamique de l’humanitaire et de la prise en charge des personnes handicapées démunies. Les représentants de l’association handicap France-Afrique, le Groupe pivot santé population par le biais de la coopération française, l’association des amis du Père Verspieren étaient tous présents à la cérémonie d’inauguration.

Ce deuxième volet du Centre Bernard Verspieren permettra de toucher plus de 3 454 personnes handicapées venant de Bamako, de Kayes, de Koulikoro et de Mopti.

Le ministre du Développement Social, de la Solidarité et des Personnes Agées, Sékou Diakité était très heureux en coupant le ruban symbolique des nouveaux bâtiments. Selon lui, la prise en charge des personnes handicapées demeure toujours l’une des préoccupations des autorités maliennes.

L’Indépendant

28 Février 2008.