Partager

Le Mali et le Sénégal ont évacué de Bangui des centaines de leurs ressortissants fuyant les affrontements meurtriers en Centrafrique, a appris l’AFP lundi de sources officielles à Bamako et à Dakar. A Bamako, le ministre chargé des Maliens de l’Extérieur, Abdramane Sylla, et deux de ses collègues ont accueilli lundi après-midi un groupe de près de 270 personnes arrivées par un vol spécial affrété par le gouvernement malien, a constaté un journaliste de l’AFP. A bord de l’avion, se trouvaient au total « 267 personnes », a précisé Diadié Yacouba Dagnoko, l’ambassadeur du Mali à Libreville qui a voyagé avec les Maliens évacués de Bangui. Un autre vol doit rapatrier mardi le même nombre de Maliens, a indiqué M. Sylla. Le Sénégal a, de son côté, ramené à Dakar en moins d’une semaine près de 600 de ses ressortissants fuyant les affrontements en Centrafrique, selon les autorités sénégalaises. Le 1er janvier, un premier groupe de 259 Sénégalais a débarqué à Dakar. Le 3 janvier 314 personnes sont arrivées dans la capitale dans le cadre d’un rapatriement volontaire organisé par le gouvernement sénégalais, selon le ministère sénégalais des Affaires étrangères. En moins d’un mois, un millier de personnes ont été tuées par balles ou à l’arme blanche. D’après l’ONU, près d’un million de personnes ont fui leurs foyers depuis fin mars 2013. AFP.