Partager

Depuis la semaine dernière, les membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) sont tous connus. En effet, les trois membres qui manquaient, i.e, les deux représentants du regroupement Espoir 2002 et celui du Bloc de l’opposition, sont désormais connus.

Ce sont Cheick Amadou Tidiane Cissé et Fah Kéita d’Espoir 2002, et Moussa Konaté du Bloc des partis de l’opposition.

Pour un bref rappel, Kafougouna Koné ministre de l’Administration territoriale et des Collectivités locales avait reçu deux listes différentes de chacun de ces regroupements.

Le ministre Koné, dans l’espoir que les différents protagonistes finiraient par accorder leurs violons, n’a retenu aucune de ces listes.

Cependant, les douze membres nommés par le décret du 27 septembre, ont été officiellement installés et ont mis en place un bureau.

Par finir, les deux regroupements sont tombés d’accord sur leurs représentants et le 18 octobre dernier, un nouveau décret a été pris pour compléter celui du 27 septembre.

Ainsi, les partis politiques de la majorité ont neuf représentants à la Commission électorale nationale indépendante contre un pour l’opposition et 5 pour la société civile.

Avec la CENI au complet, la haute juridiction le 20 octobre dernier a alors estimé que la requête introduite par le RPM et ses alliés auprès de la Cour suprême pour demander l’annulation du décret du 27 septembre, devenait sans objet.

Dans son arrêt n°90 du 20 octobre 2006, la section administrative de la Cour suprême a motivé sa décision par le fait que le défendeur qu’est le commissaire du gouvernement, a versé au dossier une copie de la déclaration du MPR, CNID et PLM qui ont décidé de retirer leur liste pour céder la place au RPM.

De même, le défendeur avait aussi versé au dossier une copie du décret n°06-444/P-RM du 18 octobre 2006, complétant le décret n°06-0410/P-RM du 27 septembre 2006 portant nomination des membres de la CENI.



LISTE COMPLÈTE DES MEMBRES DU BUREAU DE LA CENI


I. Membres désignés par les partis politiques de la Majorité :

– Adama Tiémoko Diarra
– Mohamed Aljoumatt
– Hamadoun Maïga
– Modibo Bagayoko
– Abdoulaye Koïta
– Alassane Bathily
– Elias Touré
– Cheick Amadou Tidiane Cissé
– Fah Kéita


II. Membre désigné par les partis politiques de l’opposition

– Moussa Konaté


III. Membre désigné par les Confessions religieuses

– Mamadou Diamoutani


IV. Membre désigné par le Syndicat autonome de la magistrature (SAM)

– Fodié Touré


V. Membre désigné par le Conseil de l’ordre des avocats :

– Moussa Goïta

VI. Membre désigné par les Associations de défense des Droits de l’homme :
– Brahima Koné


VII. Membre désigné par la Coordination des associations et organisations féminines (CAFO) :

– Mme Bagayoko Aminata Traoré

30 octobre 2006.