Partager

Frédéric Oumar Kanouté a été accueilli samedi soir en grand par ses compatriotes qui lui ont témoigné leur affection et leur gratitude pour avoir porté le drapeau du Mali sur le toit de l’Afrique, voire du monde.

« Le Mali reconnaîtra toujours le mérite », n’a cessé de rappeler le président de la République. Et les sportifs méritants qui font vibrer le cœur de la nation sont récompensés par le pays.

C’est dans cet élan de reconnaissance et de fierté nationales que le Ballon d’or 2007, Frédéric Oumar Kanouté a été accueilli samedi 24 mai 2008 par les siens dans une chaleur humaine incontestable.

Les fans de l’homme étaient massivement sortis pour lui réserver un accueil des plus chaleureux et lui témoigner toute leur affection.

A sa descente d’avion samedi soir, le natif de Lyon a été salué par des applaudissements nourris des supporters et autres responsables sportifs. Après les salutations et les accolades d’usage, le cortège formé autour de sa personne a pris la direction de la Tour de l’Afrique où un beau monde attendait l’idole nationale.

Tout le plaisir était pour les autorités municipales d’accueillir le « héros africain », sous le regard combien admirateur de ses compatriotes.

A la fin de ce court périple, le cap a été mis sur le boulevard de l’Indépendance.

A ce niveau, où l’on avait l’impression que c’est toute la capitale qui s’y était donné rendez-vous, le sociétaire du FC Séville (Espagne) a été reçu dans l’allégresse par une foule immense et d’illustres personnalités, dont le ministre de la Jeunesse et des Sports, Hamane Niang.

Dans son intervention, le premier responsable du département a félicité le footballeur pour les efforts qui ont permis aujourd’hui au Mali d’avoir plus d’estime dans le monde sportif. Tout en réitérant la disponibilité de la nation à appuyer ses « fils et filles », le ministre Niang a magnifié les exploits sportifs de Kanouté, auteur de 16 buts cette saison en Liga espagnole.

Visiblement ému, l’homme sur qui les sélectionneurs nationaux africains ont porté leur choix comme meilleur joueur africain de l’année 2007 a remercié « tous ceux qui m’ont soutenu » avant de saluer le 1er Ballon d’or malien et africain Salif Kéita. Il a enfin souhaité que d’autres footballeurs nationaux lui emboîtent le pas dans l’avenir dans la conquête du Ballon d’or.

Les festivités se sont poursuivies hier dimanche par une conférence-débats au CICB sur le Ballon d’or et la personnalité et les réussites sportives de l’ancien sociétaire de l’Olympique lyonnais. La célébration a continué dans la soirée par un concert géant de Mokobé Traoré au stade Omnisports Modibo Kéita.

Ogopémo Ouologuem

(stagiaire)

26 Mai 2008