Partager


Le lundi soir, la directrice de Cauris Editions, Kadiatou Konaré, a procédé au lancement du mois consacré au « Che ».

Justifiant cette initiative, elle dira qu’il s’agit surtout de rendre hommage à un altruiste qui a rendu service à l’Afrique.

Au-delà, Cauris Editions, qui a prévu de nombreuses activités tout le mois, voudrait pratiquer un brassage culturel.

Pour Miguel Oteiro, qui a animé avec le ministre des Affaires étrangères, et de la Coopération internationale, Moctar Ouane, la conférence de presse, « le Che reste le symbole de la jeunesse. Sans être Cubain, il a aidé la révolution cubaine, avant d’être assassiné en Bolivie » .

De son côté, le chef de la diplomatie malienne a salué en
Che , « le semeur de conscience » avant de parler des relations Mali Cuba.

Cauris Editions propose, en plus des activités, des pagnes, des t-shirts, des livres et des CD sur Ernesto « Che » Guevara.

A. K.

10 octobre 2007.