Partager

Le 6e prime time de Case Sanga II s’est déroulé le mardi, 19 août dans la salle de spectacles Bazoumana Sissoko du Palais de la culture. Il a confirmé ce que tout le monde pensait déjà : l’élimination de la K11, Madioula.

Beaucoup étaient ceux qui s’attendaient à l’élimination de la candidate de la diaspora malienne de France, Madioula Manga Kanouté, représentée par le K11 et opposée à la candidate nigérienne, Freeda Nassar (K8). Le jury lui a octroyé 75 points contre 82 pour Freeda. Au niveau du voting du public, Mlle Kanouté a obtenu 4595 voix contre 9225 à Freeda, ce qui lui a valu une moyenne de 75 contre 82 pour son adversaire.

Tout comme les autres candidats éliminés lors des précédents primes, Madioula Manga Kanouté quittera la résidence pour rejoindre les siens en France. La France ne fait plus désormais partie de la compétition Case Sanga. A la différence d’autres pays de la sous-région, qui ont été tous représentés par deux candidats, l’Hexagone n’avait qu’une candidate.

Les candidats au sein de la résidence ne sont plus qu’au nombre de 10 contre 14 au départ. Restent encore en lice : les deux Burkinabé (Amadou Diabaté et Pamika) les Nigériennes (Freeda et Ornela), la Guinéenne, Ami Kanté et les Maliens qui ne sont plus maintenant que 3 (Alou Sangaré, Fanta Sayon et Ousmane Toumani Diakité). Ce dernier cité risque de dire adieu à la Case si les Maliens ne votent pas beaucoup pour lui.

Dix candidats en course

Le 6e prime a encore nominé le candidat malien Ousmane Toumani Diakité (K13) malgré sa brillante prestation dans le titre « Baro la diama » d’Abdoulaye Diabaté. La 2e nominée est la candidate sénégalaise Fanta Style (K7) qui, pour une première fois depuis son arrivée à la Case, a interprété du m’balax lors du 6e prime.

Sur le plan musical, Toumani sait aussi bien chanter que Fanta Style. La preuve est qu’il a interprété à plusieurs reprises des titres de sa propre composition. Mais il n’aura pas la tâche aisée dans la mesure où les Sénégalais sont prompts à envoyer des SMS pour soutenir leur candidat. Il subira certainement le même sort qu’Assanatou Kéita dite Assi, éliminée par son public face à Latif du Sénégal.

Hormis le Burkina Faso, tous les pays participants ont été nominés. Le Pays des hommes intègres représenté par Amadou Diabaté alias ATT et Mlle Patricia de son nom de scène, Pamika la star, n’ont pas été nominés même une seule fois.

Au niveau du nombre des SMS du public, ce sont toujours les deux Nigériennes (Freeda et Ornela Waiby) qui occupent le peloton de tête, suivies des Burkinabés, ATT et Pamika.

Qui de K13 et de K7 quittera ou restera dans la conquête pour le sacre du 1er gagnant qui sera récompensé d’un montant de 5 millions de F CFA. On aura la réponse à cette question mardi prochain lors du 7e prime time toujours au palais de la culture.

A noter la soirée a été agrémentée par la prestation de la marraine du Niger, Fati Mariko. DJ Mix de la Côte d’Ivoire, le concepteur de « Bobaraba » et le Tata Pound étaient également de la fête.

Ramata S. Kéita

(stagiaire)

21 Août 2008