Partager

Le 2e prime time de Case Sanga s’est déroulé vendredi dernier au Palais de la culture. A cette occasion, Ibrahim Molobaly Théra, représenté par K9, et Mandioula Manga Kanouté de la diaspora malienne en France, représenté par K11, ont été nominés.

Le président du jury, Massambou Wélé Diallo, professeur de musique au Conservatoire des arts et métiers multimédia Balla Fasseké, a une fois de plus précisé que le jury note pour 40 % et le public pour 60 %. Les critères de sélection sur lesquels le jury s’est basé pour départager les candidats sont la qualité vocale notée sur 10, la manière d’interprétation notée sur 5 de même que l’occupation scénique.

Entre les deux candidats nominés, celui ou celle qui aura le moins de voix, quittera la résidence Case Sanga au prochain prime time prévu ce vendredi. Rappelons qu’Ibrahim Molobaly Théra dit Kila, l’un des candidats du Mali, est diplômé du Conservatoire Balla Fasseké et dispense aussi des cours de musique.

Le parrain du Sénégal, l’artiste musicien de renommée mondiale, Baba Maal, qui était de la fête, a déclaré qu’il vient soutenir non seulement les deux candidats de son pays, mais également tous les autres candidats qui, dira-t-il, « en plus d’avoir beaucoup de talents, peuvent aussi relever beaucoup de défis ». Il a salué l’initiative Case Sanga qui a beaucoup donné à la musique africaine en deux ans d’existence.

Baba Maal, accompagné de ses danseurs a, à travers deux titres, dont l’un chanté en compagnie des 14 candidats, fait bouger la salle dans une atmosphère délirante.

Pour ce 2e prime time, certains spectateurs ont eu droit à plusieurs cadeaux notamment des éventails, des brosses à dents, des pâtes dentifrices offerts par l’un des sponsors officiels ainsi que des t-shirts portant le logo de Fanaday et d’Africable.

En plus des interprétations musicales des candidats et de celles de la mascotte du nom d’El hadj Soriba Kéita dit Armanda, les numéros chorégraphiques et la prestation musicale d’Adama Yalomba dans la chanson générique de l’émission ont tous contribué à donner plus d’éclats au concert. Tout cela s’est déroulé dans un décor bien différent de celui du 1er prime time.

Qui de Kila et de Mandioula quittera la résidence ? On en saura plus vendredi prochain au 3e prime time dans la salle des spectacles Bazoumanaba Sissoko du Palais de la culture.


Ramata S. Kéita

(stagiaire)

21 Juillet 2008