Partager

Assanatou Kéita dite Assi, représentée par K5, a dit au revoir à Case Sanga II le 5 août. Le 4e prime time a tranché en faveur du candidat sénégalais, Abdoul Latif Ndiaye, représenté par K4.

Ayant été remarquable au plan de la prestation musicale avec un titre de la chanteuse burkinabé « Sissao », Assi aurait pu continuer le reste de l’aventure si le public Malien avait massivement voté pour elle. Mais tel n’a pas été le cas. Des spectateurs préfèrent payer 2000 F CFA pour vivre l’événement en direct au Palais de la culture Amadou Hampathé Ba, que de voter pour 300 F CFA dans le SMS pour le maintien de leurs candidats. D’autres qui ont le courage d’envoyer des SMS votent pour les candidats de leurs cœurs, quels que soient leurs pays d’origine.

La brillante interprétation d’Assi, sa présence scénique, sa capacité à faire participer le public lui ont valu une moyenne de 77 % contre 75 % pour son concurrent, Abdoul Latif Ndiaye, notes attribuées par le jury. Si ça ne tenait qu’au jury, elle serait toujours à la résidence, mais son malheur fut qu’au niveau du voting par SMS, Latif a obtenu plus de voix (3175 contre 3082), ce qui faisait au total 30,84 points pour Latif contre 29,77 points pour Assi. Et comme la règle du jeu veut qu’il y ait un perdant et un gagnant, il a été décidé par le jury que Latif reste.

Douloureux sont les moments de séparation de ces candidats dans la résidence, ils se séparent toujours en pleurs, regrettant le départ d’un des leurs, devenu au fil du temps, une amie, une sœur ou un frère.

Il a été proclamé à l’issue de ce prime comme nominés de la semaine, le candidat malien Ousmane Toumani Diakité, représenté par K13 et la candidate guinéenne, Mariam Dioubaté, représentée par K12. Leurs sorts sont en grande partie entre les mains du public qui décide pour 60 % contre 40 % pour le jury.


Les deux Nigériennes tiennent le haut du pavé

Comme à l’accoutumée, le public a savouré les numéros chorégraphiques de la troupe Case Sanga et les interprétations musicales des candidats en solo. Les seuls duo de la soirée ont été ceux d’Amadou Diabaté dit ATT avec Ornela Waiby et de Toumani Diakité avec Mandioula Kanouté. Ils furent associés aux différentes prestations des artistes invités, Deski « la Bombe », le duo Mandowé, Smarty du groupe « Yelen » du Burkina et Mohamed Diaby, qui avait fait rêver le public de Case Sanga I par sa voix captivante.

Les candidats qui tiennent la tête du vote du public demeurent toujours les deux Nigériennes, Ornela et Freeda, suivies de Latif et d’ATT.

De cinq au départ, les candidats maliens dans la résidence ne sont plus que trois (Alou Sangaré dit Badé, Fanta Sayon Sissoko et l’un des nominés de la semaine, Ousmane Toumani Diakité). Au 8 juillet, il avait le dessus sur Mariam Dioubaté au niveau du voting par SMS.

La semaine dernière, des candidats de la 1re édition de Case Sanga (Aminata Laurence Traoré, Cheick Siriman Sissoko, Mohamed Diaby, Mamadou Dembélé dit Dabara) ont rendu une visite de courtoisie à leurs « cadets » à la résidence à Baco-Djicoroni. Cette visite coïncidait avec l’anniversaire d’Assi. Les candidats en ont profité pour poser quelques questions à leurs aînés qui leur ont prodigué des conseils.

Le 5e prime time prévu est pour ce mardi 12 août au Palais de la culture. Qui de Toumani Diakité ou de Mariam Dioubaté restera ?

Ramata S. Kéita

(stagiaire)

11 Aout 2008