Partager

Le premier prime time de la 2e édition de l’émission de téléréalité Case Sanga s’est déroulé vendredi dernier (11 juillet 2008) dans la salle de spectacle Bazoumana Sissoko du Palais de la culture Amadou Hampaté Bâ. Les 14 candidats venus du Burkina Faso, de la Guinée, du Niger, du Sénégal, de la France et du Mali ont enflammé la salle pendant plus de 3 h.

Les jeunes artistes ont redoublé d’effort pour démontrer tout leur talent de musicien et de danseur. Formés dans la résidence par Sékou Kéita, professeur de danse moderne, les candidats ont émerveillé le public par leurs prestations musicales et chorégraphiques.

Ils ont chacun joué un titre offrant ainsi l’opportunité au public de savourer divers types de musique, notamment des chansons malinkés, zoulou et reggae dans un décor pittoresque et une nouvelle sonorisation.

Le jury, présidé par le professeur de musique et directeur de l’Ensemble instrumental, Massambou Wélé Diallo, est composé d’éminentes personnalités comme Idrissa Soumaoro, Hamadoun Kassogué dit Kass du Mali, Amadou Diabaté de la Guinée-Conakry et Abdoulaye Cissé du Burkina Faso.

Le président du jury a précisé que les critères de sélection seront les mêmes que l’année dernière. Ainsi, il sera permis à chaque candidat d’évoluer dans sa spécialité. Il a aussi déclaré que le public, tout comme le jury, décidera du sort des candidats.

Dans cette compétition, co-organisée par Fanaday Entertainment et Africable, le public a son rôle à jouer.

Le public y participera grâce à l’interactivité offerte par le vote par SMS. Ainsi, à chaque prime time, les fans décideront du sort de leurs candidats par vote à hauteur de 60 %. Pour donner la chance à son candidat de continuer l’aventure jusqu’à la fin, il suffit simplement de voter beaucoup plus pour lui. Les votes étant déjà ouverts, les candidats qui auront plus de voix seront proclamés nominés le vendredi prochain lors du 2e prime time toujours au Palais de la culture.

Outre les interprétations des 14 candidats et de celui de la mascotte de Case Sanga, M. Kéita, venu du Sénégal pour piloter l’équipe, des prestations musicales ont été aussi faites par les deux parrains. Il s’agit de Babani Koné, la marraine du Mali, et Sékouba Kandia Kouyaté, l’époux de Sona Tata Kondé et parrain de la Guinée-Conakry.

Ce dernier a saisi l’occasion pour saluer l’initiative de Case Sanga qui, en plus de faire la promotion de la culture africaine à travers la musique et la danse, favorise également l’intégration et l’amitié entre les peuples africains. Babani Koné et les 14 candidats ont interprété ensemble une chanson intitulée Case Sanga. Un titre qui est pratiquement l’hymne de l’émission.

Dans leur résidence de Baco-Djicoroni où ils resteront internés jusqu’à la fin de la compétition, les candidats auront à tisser des relations de famille comme ceux de la première édition qui a regroupé 8 candidats. Venus spécialement du Burkina Faso, le groupe « Génération partage », au sein duquel on retrouve aussi Smarty et Mandowé du groupe Yeleen, ont électrisé la salle par une prestation musicale.

Au cours de ce 1er prime time, les candidats ont donné le meilleur d’eux-mêmes et ils ont fait bouger le public par une chorégraphie délirante. On pouvait reconnaître les supporteurs d’Alou Sangaré dit Badé, le fils du regretté Daouda Sangaré communément appelé Kénédougou Filani à travers des pancartes portant K3 qu’ils brandissaient. Ils ont rivalisé avec ceux d’Assanatou Kéita dite Assi qui arboraient des T-shirts à son effigie.


Ramata S. Kéita

Encadré

La répartition des candidats

Les candidats du Burkina Faso sont représentés par le K1 pour Amadou Diabaté, K10 pour Pamika La Star. Ceux du Sénégal sont représentés par K4 pour Abdoulatif et K8 pour Fanta Sissoko dite Fanta Style. Les jeunes chanteuses de la Guinée-Conakry sont représentées par K2 pour Ami Kanté et K12 pour Mariam Dioubaté.

Quant aux candidates du Niger, elles portent K8 pour Frida et K14 pour Waiby. Le K11 est porté par Mandioula Manga Kanouté, la candidate de la diaspora malienne en France. Les cinq candidats maliens (Alou Sangaré, Assanatou Kéita, Fanta Sayon Sissoko, Ibrahim Molobaly Théra, Ousmane Toumani Diakité) sont représentés respectivement par K3, K5, K6, K9 et K13.


A vos SMS !

R. S. K.

14 Juillet 2008