Partager


Comment 20 millions d’habitants peuvent-ils cohabiter sur 6000 km2 ? Quand on lève la tête dans le ciel de Shanghai, l’on a vite la réponse. En effet, la « Perle de l’Orient » est certainement la seule ville du monde où l’on peut compter autant de gratte ciels au m2. Shanghai ou Chang-hai (Sur la mer) est la ville la plus peuplée de la République populaire de Chine. Elle est aussi l’une des plus denses avec 2804 habitants au km2 en 2006.

L’émergence de la ville comme centre financier de l’Asie-Pacifique, aux XIXe et XXe siècles, s’est faite dans la douleur avec l’occupation étrangère de la ville pendant plusieurs décennies. Dans les années 1920 et 1930, Shanghai a été le théâtre d’un formidable essor culturel qui a beaucoup contribué à l’aura mythique et fantasmatique qui est associée à la ville depuis cette époque.

Etant donnée sa situation stratégique à l’embouchure du Yang Jiang, au centre de la Chine, et la proximité avec des villes aux productions artisanales réputées (Suzhou et Hangzou), Shanghai est devenue très tôt un centre d’échanges économiques importants.

Cependant, ce n’est qu’après les guerres de l’opium et l’occupation étrangère que le développement économique de la ville a pris l’envergure qui fait sa réputation. Depuis le début des années 1990, la « Perle de l’Orient » est redevenue un centre économique de première importance presque en une décennie.

En 2005, elle comptait pour 20 % de la production industrielle nationale pour seulement 1,5 % de la population. Elle se destine aujourd’hui à devenir le centre névralgique de la haute finance mondiale. Ce qui n’est pas une utopie en soi car elle ne connaît que quelque remous de la crise financière qui est en train de ruiner les économies purement capitalistes.

Avec la politique d’ouverture initiée par Deng Xiaoping en 1992, Shanghai a amorcé une phase décisive de son développement. Et depuis, les gratte ciels et les périphériques poussent comme des champignons dans ce gigantesque et ultramoderne centre urbain avec ses périphériques qui flirtent avec les étages et ses huit lignes de métro bientôt complétées à treize. Aujourd’hui, la sublime « Perle de l’Orient » a presque reconquis sa légendaire place de centre financier de l’Asie.

Sa croissance à deux chiffres, les 20 millions d’habitants de sa région urbaine, sa mutation cosmopolite et son essor culturel l’appellent à devenir une métropole mondiale qui tient déjà la dragée haute à New York, Londres ou Paris. L’organisation de l’Expo universelle de 2010 ne fera qu’accentuer le charme et l’attraction que cette ville exerce sur le monde.

Alphaly

(envoyé spécial)

30 Octobre 2008