Partager

Après 22 mois aux commandes de la Brigade territoriale de Kati, le commandant Lassana Tamba Kéita, nommé au grade de capitaine, a passé le témoin au lieutenant Mamadou Diarra. Il a été appelé à d’autres fonctions au Camp I de la gendarmerie de Bamako.

Lundi 6 novembre. Sous l’œil vigilant du capitaine Djiguidian Traoré, adjoint de commandant de compagnie de la gendarmerie de Kati, le capitaine Lassana Tamba Kéita a passé le commandement de la Brigade territoriale de Kati au lieutenant Mamadou Diarra.

La cérémonie de passation s’est déroulée en présence des officiels du corps militaire, ainsi qu’une forte délégation des onze communes rurales de Kati, venus témoigner leur estime au promu. Avec les ordres de la hiérarchie militaire, les 28 éléments sur les rangs ont passé les honneurs militaires à Lassana Tamba Kéita.

Le porte-parole de l’Amicale des anciens et retraités de la gendarmerie nationale de Kati, le colonel Békaye Samaké, a témoigné l’estime du capitaine Lassana Tamba Kéita pour l’uniforme. « C’est une forte personnalité dans la gendarmerie nationale. Il s’agit de Lassana Tamba Kéita, officier de police judiciaire de classe exceptionnelle qui vient de quitter Kati pour d’autres missions au Camp I de la gendarmerie de Bamako.  Il a remplacé à ce poste le lieutenant Georges Leoville. A travers notre collaboration, nous avons connu une forte personnalité. Il est réputé rigoureux dans le travail. En le nommant dans la ville stratégique de Kati, le haut commandement de la gendarmerie ne sait point trompé en ce sens que pendant plus de trois décennies de carrière professionnelle, le capitaine Lassana Tamba Kéita n’a travaillé que pour la sécurité des personnes et de leurs biens », a rappelé le colonel/ER Samaké.

Le capitaine Lassana Tamba Kéita a fait savoir qu’il a réussi la mission de Kati grâce à l’engagement de ses collaborateurs. « Mes collaborateurs m’ont permis de relever les défis. En si peu de temps, nous avons pu mettre en place une chaîne de sécurité associant les communautés villageoises. Notre force a été la synergie d’action dans le renouveau de l’action publique. Ce n’est pas une fierté pour nous parce que l’uniforme est au service du citoyen. Notre credo était le respect de la loi », a indiqué le capitaine Kéita, invitant le nouveau CB à collaborer avec la population pour la sécurité des personnes et de leurs biens.

Le nouveau patron de la BT, Mamadou Diarra, a assuré qu’il sera à l’écoute de la population. « Nous sommes obligés parce que la gendarmerie est une force humaine. La population doit savoir que les unités de sécurité sont là pour elle ».

Bréhima Sogoba

Du 07 Novembre 2017