Partager

Le président de la République, Amadou Toumani Touré, candidat à sa propre succession n’a pas encore déclaré sa candidature. Pour certains, c’est encore à Sikasso qu’il déclarera sa candidature tant attendue par des millions de Maliennes et de Maliens. Est-ce vrai? Mais, dans tous les cas, il est de notoriété publique que ATT sera candidat à la présidentielle de 2007. En témoignent la constitution de la plate-forme (ADP) de soutien de sa candidature et la mobilisation de plusieurs structures ou corporations (Mouvement Citoyen, associations, collectifs et autres). On se rappelle même que plusieurs organisations ont cotisé pour lui apporter leur soutien financier au paiement de la caution des dix millions. Pourquoi toute cette dynamique autour de la candidature d’ATT?

Les raisons en sont très simples, c’est le bilan de la gestion des affaires publiques par ATT qui, envers et contre tout se révèle positif, malgré les critiques que l’opposition formule à son endroit depuis plusieurs mois. Dans cette mouvance, le Collectif des Anciens de l’Association des Elèves et Etudiants du Mali (CA-AEEM), à son tour, a décidé d’apporter son soutien à ATT aux élections présidentielles de 2007. C’était au cours d’une rencontre qui a eu lieu au Palais de la Culture de Bamako hier, lundi en présence d’une foule nombreuse d’anciens de l’AEEM.

LES MOTIVATIONS D’UN SOUTIEN

Dans la déclaration liminaire lue par Dramane Dembélé, porte-parole du Collectif des anciens de l’Association des Elèves et Etudiants du Mali, ce soutien est motivé par le souci qu’ils ont d’unir toutes les forces vives de la nation pour aborder le troisième millénaire avec optimisme, engagement et sérénité. En outre, il a mis l’accent sur le fait que les membres du collectif partagent les mêmes ambitions et le même idéal pour le Mali que le président Amadou Toumani Touré. A cela s’ajoute la conduite avec succès de la gestion du pouvoir par ATT.

C’est ainsi qu’il précisera : “Ce soutien se fonde sur les valeurs morales de l’homme, son mérite, son engagement pour le Mali, son sens de l’innovation, sa créativité, sa lutte contre l’injustice, mais aussi et surtout ses nombreuses actions en faveur de la jeunesse malienne”.

Il a aussi ajouté que ce soutien s’explique par ailleurs par le fait que le président Amadou Toumani Touré est l’homme qui tend la main à l’enfant pauvre, au malade, aux handicapés, à la personne âgée, qui est dépendante. Un autre motif du soutien des anciens de l’AEEM, c’est aussi le constat que le président de la République Amadou Toumani Touré est considéré par eux comme l’homme qui a su réduire les gaspillages en vue de la préparation d’une société de modération.

ATT EST L’ESPOIR DE LA JEUNESSE

A travers ce soutien, le Collectif des Anciens de l’Association des Elèves et Etudiants du Mali entend permettre au président Amadou Toumani Touré de continuer à transformer qualitativement la société pour le bien du Mali et des Maliens, de continuer à redonner espoir au peuple et de poursuivre les changements de profondeur.

Dans ce sens, ils ont mis l’accent sur l’accès à l’eau potable, à l’électrification rurale, le désenclavement du pays entre autres. Le soutien du Collectif des anciens de l’Association des Elèves et Etudiants du Mali, selon leur porte-parole, est un soutien fondé sur la maturité.

C’est ainsi qu’il ajoutera qu’au regard de l’environnement socio-économique de son mandat, ATT a changé le rythme de la marche du Mali. Pour eux, ATT est un repère et il enseigne qu’il est plus facile de faire la guerre que la paix.

UN RAPPEL HISTORIQUE

Et, pour enfoncer le clou du soutien, le porte-parole a dit en substance:”Nous sommes en Mars 2007. Nous devons nous souvenir de Mars 1991, du mouvement démocratique, du CRN, du CTSP et… du Lieutenant Colonel ATT. Qui ne le soutenait pas? Existait-il à l’époque une autre alternative au renversement de la dictature et de la tyrannie? La jeunesse du Mali s’en souviendra toujours.”

Alors adolescents en maturation, ils ont été témoins de l’évolution du Mali de cette date à ce jour et se disent convaincus que ATT est le candidat qui mérite d’être soutenu pour l’effort soutenu qu’il est en train d’abattre pour le bonheur des millions de Maliennes et de Maliens.

Aussi, leur soutien à ATT devra leur permettre de retrouver ce qui les unit. Il s’agira, à cet effet, de faire en sorte que les forces de la confiance l’emportent sur celles de la défiance. Pour eux, il s’agit ni plus ni moins que d’un devoir de génération.

Ainsi, le 26 Mars 2007 est pour les anciens de l’AEEM, la date de la maturité, de la confiance en eux-mêmes et en leur avenir qui est aussi celui du Mali. Avec cette nouvelle donne au sein de l’AEEM, les chances des autres candidats aux élections présidentielles de 2007 s’amenuisent, eux qui pensaient qu’ils avaient la maîtrise de l’AEEM et de ses militants d’hier et d’aujourd’hui.

Par ailleurs, il ne fait aucun doute que ce sera pratiquement la même chose concernant les femmes. En effet, on se rappelle que le RPM avait nourri un projet de trois millions de femmes et de jeunes filles pour IBK, oubliant que les femmes ont elles aussi leurs sensibilités politiques. Vouloir les canaliser pour les orienter dans une seule direction n’est-il pas en soi une insulte à leur égard?

C’est par là même que le projet de trois millions de femmes et des jeunes filles pour IBK va échouer au moment où ils semblent fonder beaucoup d’espoir sur cet aspect.

Moussa SOW

27 mars 2007.