Partager

La réunion du CE de l’Adéma, tenue mercredi au siège du parti à Bamako-Coura a rassemblé tous les membres du comité exécutif du parti de l’Abeille. « Tous ceux qui étaient présents à Bamako et qui n’étaient pas en voyage ont assisté à la réunion », indique le secrétariat permanent du parti.

Selon cette même source, les débats se sont déroulés dans une atmosphère apaisée. Cette rencontre des membres du CE de l’Adéma a examiné l’épineuse question de la présentation d’un candidat du parti à la présidentielle de 2007.

C’est un secret de polichinelle : la présentation d’un candidat à la présidentielle de 2007 divise les membres du CE entre ceux qui veulent porter le choix sur l’actuel président de la République ATT et ceux qui veulent que ce soit un candidat sorti des rangs du parti, c’est-à-dire un « adémiste » pur-sang.

Nara et Kita pour un candidat Adéma

En prenant la décision de donner le soin à la Conférence nationale de trancher la question, les membres du CE ne font que respecter le règlement et les statuts du parti.

Tirant les leçons de la convention, l’Adéma/PASJ avait, au cours de son 3e congrès, décidé que ce soit la Conférence nationale qui désigne le candidat.

De sources proches du secrétariat, la Conférence nationale se tiendra soit les 24 et 25 septembre soit les 1er et 2 octobre 2005. Le choix de ces dates serait lié à un problème de programmation de la salle du Palais des congrès où les travaux doivent se tenir.

Pour l’heure, le secrétariat permanent est à pied d’œuvre pour élaborer l’ordre du jour. Déjà certaines sections sont favorables à la présentation d’un candidat Adéma en 2007 comme celles de Nara, fief de Dioncounda Traoré, président du parti, ou encore la section de Kita.

Denis Koné

12 août 2005